[AVIS] La Mort de Staline, l’apprentissage ludique !

0

Synopsis:
Dans la nuit du 2 mars 1953, un homme se meurt, anéanti par une terrible attaque. Cet homme, dictateur, tyran, tortionnaire, c’est Joseph Staline. Et si chaque membre de sa garde rapprochée – comme Beria, Khrouchtchev ou encore Malenkov – la joue fine, le poste suprême de Secrétaire Général de l’URSS est à portée de main. (Inspiré de faits réels…)

Le réalisateur Armando Iannucci roi de la satire politique revient avec une nouvelle oeuvre loufoque… La Mort de Staline. Souvent critique du système Britannique avec In The Loop et The Thick of It, il attaque ici un fait historique, la prise de pouvoir russe après la mort de Staline, entre autre.

Adapté de la bande dessinée française éponyme de Thierry Robin et Fabien Nury, La Mort de Staline semble très fidèle à l’oeuvre originale. On retrouve pour cette co-production française signée Gaumont un casting essentiellement britannique à l’aura international  ! Olga Kurylenko (Quantum of Solace, ou encore le film français Dans La Brume) , Steve Buscemi (Fargo, Réservoir Dogs…), Michael Palin (membre des Monty Python), Rupert Friend (Homeland), Jeffrey Tambor (Transparent, Very Bad Trip…), Jason Isaacs (Peter Pan, Harry Potter) se battent donc le pouvoir dans un Union Soviétique post-Staline. Humour noir et British le film traite avec une fausse légèreté un sujet fort et historique qui a marqué l’Union Soviétique.

Le film est hilarant ! Mais finalement sous tous ces rires et situations grotesques  se cachent des situations réelles et propos actuels. Une nouvelle satire qui marche aussi de nos jours, et ça c’est fort ! Et cet humour British est là pour nous le rappeler avec des situations parfois malsaines et son humour noir. On aime, on rigole, on est gêné, et pourtant on reste conquis par ce petit bijoux. C’est parfois lent, parfois pas si drôle que ça mais dans l’ensemble on passe un très bon moment et on cultive même ses connaissances puisque le film est le portrait d’une dictature, parfois légèrement romancé la plupart des faits sont réels.

La force de l’humour british, d’une écriture française et d’un réalisateur habitué de la satire ainsi que d’un casting de renommée, La Mort de Staline est un film drôle et malsain ! Une bonne rigolade pour un public averti ou en soif d’apprentissage ludique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here