Home Critiques

Critiques

[CRITIQUE] – Wonder Woman (2017) !

Axel Roguet
0
0
Réalisé par : Patty Jenkins Avec : Gal Gadot, Chris Pine, Connie Nielsen, Robin Wright, Elena Anaya, David Thewlis et Saïd Taghmaoui Date de sortie : 7 juin 2017 Durée : 2h21min Distributeur : Warner Bros. France Synopsis : C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante […]

[CRITIQUE] – Stratton (2017)

Hugo Leclerc
0
0
Stratton, agent du MI6, s’infiltre avec son coéquipier Marty dans un laboratoire iranien pour intercepter le vol de molécules chimiques mortelles. Mais à leur arrivée, celles-ci ont déjà disparu et la mission tourne mal…

[CRITIQUE] – One Kiss (2017) !

Emma Colomes
0
0
Lorenzo, Blu et Antonio sont lycéens dans une petite ville du Nord de l’Italie. Rejetés par les autres qui les considèrent comme marginaux, ils se lient d’amitié et forment rapidement un trio inséparable. Mais « un baiser » va venir tout bouleverser …

[CRITIQUE] – On l’appelle Jeeg Robot (2017)

Axel Roguet
0
-1
Poursuivi par la police dans les rues de Rome, Enzo plonge dans les eaux du Tibre et entre en contact avec une substance radioactive qui le contamine. Il réalise bientôt qu'il possède des pouvoirs surnaturels : une force et une capacité de régénération surhumaines qu'il décide de mettre au service de ses activités criminelles.

[CRITIQUE] – Fast and Furious 8 (2017) !

Axel Roguet
0
0
Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors. Des rivages de Cuba au rues de New York en passant par les plaines gelées de la mer arctique de Barrents, notre équipe va sillonner le globe pour tenter d'empêcher une anarchiste de déchaîner un chaos mondial et de ramener à la maison l’homme qui a fait d’eux une famille.