arrow jaquette

  • Acteurs : Stephen Amell, Katie Cassidy, David Ramsey, Willa Holland, Paul Blackthorne
  • Réalisateurs : Nick Copus, Glen Winter, Eagle Egilsson, Wendey Stanzler, Guy Norman Bee
  • Audio : Anglais (DTS 5.1-HDMA), Français (Dobly D 2.0) Espagnol (Castillan – Dolby D 2.0), Japonais (Dolby D. 5.1) Portugais (Brésilien – Dolby D. 2.0)
  • Sous-titres : Français, Anglais, Espagnol, Portugais (Brésilien), Allemand, Suédois, Norvégien, Finnois, Danois, Japonais, Coréen
  • Sous-titres pour sourds et malentendants : Anglais, Français
  • Région : Toutes les régions
  • Rapport de forme : 1.78:1 (16 x 9)
  • Nombre de disques : 4
  • Studio : Warner Bros.
  • Date de sortie du DVD : 10 novembre 2015
  • Durée : 23 x 42 minutes
  • Prix conseillé (Warner Bros): 29.99€ TTC

Cette édition contient :

  • Les Blu-ray de la série
  • Copie digitale offerte au format UltraViolet
  • Une protection en carton pour la boite Blu-ray

Le Blu-ray contient les Bonus suivants:

  • Récapitulatif de la saison 1
  • De justicier à héros
  • Comment ont-ils fait ?
  • Les mouvements impossibles d’Arrow saison 2
  • Arrow: Pannel au Comic-Con 2013
  • Bêtisier
  • Scènes coupées

La Saison: 3.5/5
L’image: 4/5
Le Son: 4/5
Les Bonus: 4/5


Synopsis:
Après s’être retiré sur l’île où il fut autrefois naufragé, Oliver Queen revient pour protéger sa mère, sa soeur et son entreprise assiégée – mais il réalise que les alliés et les ennemis ont changé de camp et que son naufrage a fortement amplifié l’emprise du mal sur sa famille, ses amis et la ville. L‘adversaire le plus redoutable d’Arrow est désormais l‘un de ses frères d’armes… L‘Archer Masqué l’emportera-t-il malgré le désir de vengeance de Deathstroke ?

La Saison:
Celui qui a relancé la mode des séries super-héroïques s’offre une deuxième saison. L’archer vert, connu sous le nom de Green Arrow ou tout simplement Arrow, revient donc pour cette saison qui tient ses promesses, restant à l’heure qu’il est la meilleur des quatre.

Avec une modernisation de son personnage et un travail psychologique approfondi, Arrow joue la carte de l’humain devenu justicier même si l’on pourrait penser l’inverse. Même si le personnage fait face à un passé déterminant et à un présent intense, son histoire reste assez surfaite, simpliste et surtout prévisible. Mais on lui pardonne, puisque le divertissement est là. C’est un peu comme la malbouffe et ses fast-food, on sait que c’est pas bon nutritionnellement mais on dévore ça à grande vitesse parce qu’on aime ça quand même ! Arrow n’a pas l’ambition d’être une des meilleures séries au monde, mais juste un bon divertissement ancré dans la culture geek et dans les comics. La série se voit de plus en plus comme une ouverture de ce personnage à un public plus grand que celui des simples fans, avec des storylines assez intéressantes. En plus, le grand méchant de la saison fait plutôt peur, alors on valide.

Si son acteur principal Stephen Amell avait un peu de mal dans la première saison, il devient de plus en plus crédible, en ajoutant quelques sentiments à sa palette restreinte d’émotions. Il en va de même avec son équipe, de plus en plus chevronnée. On regrette cependant que le très bon Colton Haynes (Red Arrow) n’aie pas sa place récurrente dans l’équipe, toujours un peu oublié. Mention spéciale néanmoins pour la sublime Emily Bett Rickards amenant un peu de présence féminine à côté des éternels abdos de Stephen Amell. Même si les personnages souffrent du scénario simpliste et prévisible, on s’attache à eux, enfin surtout à notre équipe de super-héros!

La suite s’annonce assez ratée sur ses premiers épisodes mais cette saison procure un bon divertissement, pour les fans comme pour les amateurs de super-héros. You have failed the 3rd saison, mais réussi une bonne saison 2 !

arrow-2

Le Blu-ray:
4 disques Blu-ray pour une qualité optimale. Mieux qu’une diffusion télé, aucun pixel n’est gâché par la transmission. Pour le reste bonnes données techniques, son et image tout à fait corrects. On regrette cependant le manque de DTS-HD 5.1 pour la version française. L’édition quant-à elle est bien faîte. Fourreau de protection en carton, boite assez ergonomique et sommaire des épisodes à l’intérieur de la boite, c’est plutôt pas mal!
Et puis cerise sur le gâteau, un copie digitale du film.

Les Bonus:

  • Récapitulatif de la saison 1 (Disque 1 – 40min)
    Episode 0 consacré à récapituler toute la première saison. Se lance immédiatement lorsque vous démarrer la lecture ou disponible dans la sélection des épisodes.
  • Arrow: Pannel au Comic-Con 2013 (Disque 3 – 30min)
    Le panel au Comic-Con 2013 d’Arrow, en présence de tout le casting. Vous aurez ainsi droit à divers questions sur cette saison, qui vous aideront à mieux comprendre là où l’archer vert veut vous emmener. Datant de 2013 (avant que cette deuxième saison soit diffusée) vous aurez déjà pas mal de réponses aux questions posées mais ça reste intéressant, tout dépend de la question. Il est préférable de voir ça avant de commencer la saison, les spoilers étant mineurs ça vous indique quelques infos sur ce qui va se dérouler.
  • De justicier à héros (Disque 4 – 23min)
    L’équipe parle du personnage d’Arrow illustrant et expliquant les grands moments de cette deuxième saison. On parle davantage de son évolution depuis le début que du personnage, étant donné qu’on attaque ici la deuxième saison et que le personnage en lui même est exploité dans la première. Une vingtaine de minutes qui nous aide à comprendre le point du vue des intéressés, et leurs intentions.
  • Comment ont-ils fait ? Les effets spéciaux d’Arrow Saison 2 (Disque 4 – 10min)
    Zoom sur le début spectaculaire de la Saison 2 et sur le travail de l’équipe de production qui place la barre très haut et permet de concrétiser les effets spéciaux les plus ambitieux. Vous saurez donc tout sur la création de l’avion, de l’île et de ses alentours. Intéressant sur ses procédés et sur le souci du détail. Vous aurez droit aux étapes de créations et de recherches pour de telles scènes/créations.
  • Les mouvements impossibles d’Arrow (Disque 4 – 10min)
    Explorez le travail réalisé sur les mouvements d’Arrow et la façon dont ses gestes ont été stylisés comme dans le comic book. Comment ils arrivent à faire leurs cascades ? Comment arrivent-ils à rendre spectaculaire ce qui ne l’est pas ? Entre images de tournage et différentes présentations des procédés mécaniques utilisés, ce making of reste intéressant et rare mais répondra aussi à vos questions.
  • Bêtisier (Disque 4 – 5min)
    Là aussi, ça blague pas mal sur le plateau. Et si Slade Wilson / Deathstroke se mettait à danser ? On ne vous en dira pas plus !
  • Scènes inédites (Tous disques)
    Scènes inédites pour quelques épisodes rajoutant un peu de contenu, rien de fou mais toujours intéressant à voir.
Image de prévisualisation YouTube

Related Article