Home DVD / Blu-ray [Test DVD] – La Loi du Marché
[Test DVD] – La Loi du Marché
0

[Test DVD] – La Loi du Marché

0

 la loi du marché

  • Acteurs : Vincent Lindon, Yves Ory, Marine de Mirbeck
  • Réalisateur : Stéphane Brizé
  • Format : PAL
  • Audio : Français + Audiodescription pour aveugles et malvoyants
  • Sous-titres : Français + Version pour malentendants
  • Région : Région 2 
  • Rapport de forme : 2.35 (16/9 compatible 4/3)
  • Nombre de disques : 1
  • Studio : Diaphana Distribution / TF1 Vidéo
  • Date de sortie du DVD : 7 octobre 2015
  • Durée : 1h33
  • Prix conseillé : 19,99€ (Amazon)

Cette édition contient :

  • Le DVD du film

Notre édition contient les Bonus suivants:

  • Film commenté par Stéphane Brizé
  • Bande-annonce
  • Discours de Vincent Lindon au Festival de Cannes
  • Entretien avec Stéphane Brizé
  • Entretien avec Claude Halmos, psychanalyste

Sont annoncés sur la version définitive : 

  • Commentaire audio de Vincent Lindon et Stéphane Brizé
  • Entretien avec Stéphane Brizé
  • Bouts d’essai des comédiens amateurs du film
  • Séquence coupée présentée par Stéphane Brizé
  • Bandes-annonces

Le film: 2.5/5
L’image: 3.5/5
Le Son: 4/5
Les Bonus: 3.5/5


Synopsis :

À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?

Le film:

Difficile de passer à côté du nouveau film de Stéphane Brizé cette année. Récompensé au Festival de Cannes pour la prestation de Vincent LindonLa loi du marché arrive en DVD et Blu-Ray après plus de 830 000 entrées dans les salles françaises. Alors oui, la volonté de Brizé est louable : son métrage est criant de réalisme, ancré dans la situation que vivent des millions de français aujourd’hui. Oui, le fait de faire appel à des acteurs non-professionnels (appartenant au domaine professionnel de leur personnage) apporte également un certain degré d’authenticité, une émotion peut-être plus palpable qu’à l’accoutumée et une importante improvisation de la part de Vincent Lindon. Oui, la prestation de ce dernier mérite amplement le prix qu’il a pu obtenir à Cannes : touchant, le père de famille qu’il incarne fait face à de nombreux problèmes du quotidien. Le chômage, la crise, le vol, les plans sociaux… Et même face à cela, il tente de s’en sortir, tente de faire vivre sa femme et son fils du mieux possible. On est tentés d’y croire.

Mais ça n’empêche pas La loi du marché d’avoir un sérieux problème de structure : le spectateur se perd au milieu de longues séquences hachurées, sans nécessairement avoir de liens, tout en perdant parfois au passage des éléments qui auraient mérité d’être développé. On a l’impression de demeurer en surface, d’assister à la réalité, certes, mais de ne pas aller assez loin. Là où Brizé voulait illustrer la dureté du travail en tant qu’agent de sécurité dans un supermarché, il finira par se perdre dans une répétition de mêmes scènes, qui ne créent pas particulièrement d’enjeu pour le spectateur. D’où une fin à l’image du montage du film : en coup de vent, nette, brutale. L’impression d’avoir manqué quelque chose, mais quoi ?

Malgré l’extraordinaire prestation de Vincent Lindon, La loi du marché se perd dans sa structure déchirée, ses longueurs et sa fin abrupte. Dommage.

Rien à signaler au sujet de la qualité d’image et du son : l’édition DVD remplit convenablement ses objectifs, même si la SD aurait tendance à légèrement accentuer la noirceur et les couleurs froides du film. Rien de bien grave !

Les bonus :

Les suppléments inclus dans le DVD de La Loi du Marché sont assez classiques mais valent tout de même le coup d’oeil : le plus marquant demeurera encore le discours de Vincent Lindon lors de la remise de son prix pour son interprétation au dernier Festival de Cannes. Après Xavier Dolan, ce fut au tour de Lindon de marquer l’histoire du festival par son émotion palpable et la longue ovation du public présent à la croisette. Humble, digne, l’acteur tente de retenir ses larmes tout en saluant ceux qui ont travaillé avec lui. Un moment à ne pas louper.

Viennent ensuite des entretiens avec le réalisateur, Stéphane Brizé, mais aussi avec une psychanalyste, Claude Halmos, qui viennent approfondir la volonté de réalisme entretenue dans La loi du marché. On sent peut-être parfois un peu de redite dans ces deux entretiens, puisqu’ils reviennent souvent sur de mêmes séquences du film, mais le tout est pardonné. On regrette de ne pas avoir eu droit à des images de castings (Essais des comédiens amateurs du film) et à la séquence coupée commentée par Stéphane Brizé, promises sur les éditions définitives DVD et Blu-Ray du film.

Enfin, la version du film commentée par son réalisateur comportera de multiples informations supplémentaires sur la préparation et le tournage du film, tout en insistant surtout sur le fait que les situations ont un caractère assez improvisé, en raison de la non-professionnalisation des comédiens autour de Vincent Lindon, tout comme quelques détails pouvant paraître anecdotiques mais pourtant intéressants à connaître afin de monter un film : 3000€ à dépenser juste pour avoir le droit d’utiliser les jingles sonores de Skype dans une séquence, merci pour l’information, M. Brizé !

Image de prévisualisation YouTube

Gabin Fontaine Rédacteur pour Silence Moteur Action, Hollywood Rapporteur et Super assistant web Forum Des Images.