Home Evénements La Team Pulp à Londres pour Les Animaux Fantastiques!
La Team Pulp à Londres pour Les Animaux Fantastiques!

La Team Pulp à Londres pour Les Animaux Fantastiques!

0

Une partie de la Team Pulp s’est exilée en Angleterre l’instant d’une soirée magique, un voyage que nous ne manquons bien évidemment pas de vous raconter. Ce n’est malheureusement pas une lettre de Poudlard mais un message d’Orange (love à vous) qui nous a invité à marcher sur le blue Carpet de Leicester Square afin de découvrir Les Animaux Fantastiques en avant-première européenne, un jour avant la sortie du film en France.

6

Ainsi, nous avons pris le train voie 93/4… heu l’Eurostar* le mardi matin, histoire de pouvoir se balader un peu dans Londres avant la grande première. A peine arrivés, notre chauffeur nous a déposé à l’hôtel, le Trafalgar Hotel pour être plus exact. Nous n’avons d’ailleurs pas mis longtemps à retrouver notre chemin, J. K. Rowling avait laissé quelques indices.

9

Nous avons tout juste déposé nos valises avant de partir à l’aventure. Il restait 4 heures avant cette grande première, autant prendre la température londonienne !

25 1

Une petite visite du magasin Harry Potter Plateform 93/4 s’est d’ailleurs imposée d’elle-même. Quelques arrêts de métro et nous voilà devant la fameuse voie 93/4 à King’s Cross Station, juste à côté de la gare St Pancras où arrive l’Eurostar. Une petite animation photo à côté du fameux chariot devance l’entrée du magasin. Un bon petit souvenir que nous vous conseillons d’immortaliser, le photographe présent vous fera payer un bon petit chiffre pour obtenir la belle photo imprimée.

Enfin dans le magasin, on redevient le petit enfant qu’on était en découvrant Harry Potter. Des baguettes aux écharpes en passant par des produits dérivés à tomber, il y en a pour tous les goûts et toutes les maisons. Néanmoins, il fallait s’en douter, les prix vous font rapidement redescendre sur terre. Comptez 30 £ pour une écharpe ou encore 20 £ pour une peluche de petite taille.

5 4 3 2

L’heure commençait à tourner, la première se faisait de plus en plus proche, il était donc l’heure de rentrer à l’hôtel se faire beau pour arpenter comme il se doit ce tapis londonien. Petite veste, petite écharpe, il commençait à faire frais à Londres, et c’était sans oublier la pluie qui menaçait. Pas grave, invitation en mains, nous avons rejoint Leicester Square et découvert l’ambiance des tapis à la londonienne. Rien d’égal à Paris, à Londres c’est toute une place qui a été réquisitionnée aux couleurs du film.  La musique se faisait entendre, les cris des fans résonnaient, l’ambiance sur le tapis bleu s’annonçait grandiose. Il ne manquait plus qu’à se balader timidement sur le tapis, avant le passage des grandes personnalités attendues : Eddie Redmayne, J. K. Rowling, Ezra Miller, David Yates et bien d’autres.

img_0558

24 22 20 21 19

Afin de ne pas attendre tous seuls dans la salle, nous sommes restés sur un bord du tapis, à côté de l’entrée, le bon spot pour attendre les grands noms du tapis rouge. Malheureusement, la pluie en a voulu autrement et nous avons dû rentrer rapidement dans la salle, sans avoir vu qui que ce soit si ce n’est David Yates à quelques mètres, qui n’a pas eu le temps d’arriver jusqu’à nous. Une fois à l’intérieur, une petite photo s’imposait.

Heureusement, le temps de se sécher et de prendre quelques photos, la célèbre J. K. Rowling, la tête derrière le monde d’Harry Potter, est arrivée à quelques mètres de nous, pressée… ce fut bref mais intense :-). Les hommes en noir nous faisaient avancer vers la salle, on devait rentrer, pas de Eddie, pas de Ezra, toujours dehors sous leur beaux parapluies. Nous sommes donc rentrés dans la grande salle.

img_0529

En live à l’écran, on avait droit au tapis rouge, l’ambiance montait un peu avant le film tant attendu. Nous étions placés au deuxième rang, bonne place, mais l’équipe du film était au balcon ; c’était donc raté pour croiser J. K. une seconde fois. Assis à nos places, il nous suffisait de tourner la tête pour voir à quelques mètres l’actrice Maisie Williams (qui nous a d’ailleurs foutu un beau petit vent sur le tapis rouge, on n’oubliera pas Maisie). Les guests anglais étaient assis derrière nous ; certains ont pris des photos avec leurs fans sur le tapis, mais aucune tête ne nous disait quelque chose. Petite bouteille d’eau et paquet de chips : nous étions fin prêts pour découvrir le film. Et il commença. Des premières minutes marquées par des barres violettes scintillantes bien moches… J. K., du haut de son balcon, a dû s’en mordre les doigts. Mais le film a bien évidemment redémarré sans souci.

Image de prévisualisation YouTube

En sortant du film, notre avis était assez mitigé : une sensation de déception commençait à nous prendre. Il était temps d’en parler avec le reste de l’équipe qui découvrait le film à Paris en avant-première. Quelques heures de discussion de groupe ont réussi à nous faire écrire un unique papier, une critique de groupe du film qui décèle parfaitement les qualités et les défauts de celui-ci. Mais à la sortie, il est vrai que nous étions un peu déçus. Trop d’attentes sans doute. Et ce n’est pas BFM TV qui vous dira le contraire : interviewés à la sortie du film, ils nous ont préféré quelques anglais totalement ravis qui n’avaient jamais rien vu de mieux au cinéma (poke BFMTV si tu nous lis).

30

Il était maintenant temps de profiter de la ville, d’aller boire une petite pinte dans les nombreux pubs londoniens. Pendant ce temps, l’équipe restée en France publiait notre critique du film, ne les oublions pas. Le jour du départ est arrivé, juste le temps de profiter un peu du breakfast à l’anglaise et nous étions repartis arpenter la ville.

31 29 27

La nuit tombait pour nous rappeler qu’il était temps de quitter les lieux. Le chemin en sens inverse, retour à la gare avec un nouveau chauffeur, Eurostar et enfin Paris… Au revoir Londres et à bientôt !

Nous remercions toutes les équipes qui ont rendu ce voyage possible, merci à Orange et à Warner entre autres. Nous remercions aussi les quelques Français à Londres pour leurs bons plans, au plaisir de vous revoir !

C’était la Team Pulp à Londres et j’espère que ce petit récit vous aura autant plu que nous avons pris plaisir à le vivre. On se laisse sur notre petite vidéo récap, parce qu’une image vaut mille mots.

#PulpEverywhere

Image de prévisualisation YouTube
Hugo Leclerc Fondateur du site, j'ère aussi bien dans les salles de cinéma que sur les plateaux.