A la poursuite de demainRéalisé par : Brad Bird

Avec : George Clooney, Britt Robertson, Hugh Laurie, Raffey Cassidy, Thomas Robinson, Keegan-Michael Key et Kathryn Hahn


Sortie :
20 mai 2015

Durée: 2h10min


Budget: /


Distributeur :
The Walt Disney Company France

3D: Oui – non

 

 

 

Synopsis : 

Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune… Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

2.5/5

Après Mission impossible : Protocole Fantôme, le réalisateur des Indestructibles ou encore de Ratatouille revient à la réalisation pour un projet pour le moins original: A la poursuite de demain (TomorrowLand). Non ce n’est pas une suite, un remake ou un reboot mais bien une nouvelle création Disney qui en profite pour fait la promotion de ses Parcs à thèmes, car pour ceux qui connaissent pas le Tomorrowland est une partie des parc Disneyland Américain, ils étaient à l’origine censé présenter le futur des attractions. 

L’idée est là, le casting aussi puisqu’on retrouve George ClooneyHugh Laurie (Dr House), Brittany Robertson (Under The Dome) et bien d’autres. Tout sauf le talent du réalisateur, Brad Bird, qui y est qu’à moitié. Si quelques scène sont belles, divertissantes et rythmées, ce n’est pas le cas de toutes. Si le film essaye de de combler avec un peu d’humour, il joue à l’ascenseur avec du très bon et du moins bon, laissant une impression d’un film inégal mais surtout d’un film qui nous laisse sur notre faim. Prenons par exemple le monde de Tomorrowland (le monde de demain), resté assez mystérieux pendant tout le film, il ne se dévoile vraiment qu’à la fin beaucoup trop expédiée. De même que Hugh Laurie le méchant du film, très peu présent à l’écran. 

Néanmoins, le casting reste très bon et les messages made in Disney le sont tout autant. Des messages ancrés dans les idées de Walt Disney sur les rêves et le futur qui sont fait pour le jeune public. Un film pour petits et grands qui reste avant tout un divertissement cependant loin de son potentiel. On en attendait plus de Brad Bird sur ce film, espérons qu’il fasse mieux avec son prochain: Les Indestructibles 2 !

Image de prévisualisation YouTube

Related Article