[AVIS] La Nonne, décevant retour dans l’univers Conjuring !

0

Synopsis:
Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

2

L’univers terrifiant de Conjuring ne cesse de s’agrandir. Après la poupée Annabelle c’est au tour de La Nonne d’hanter les salles obscures surveillée de loin par James Wan, le maître des lieux ou plutôt le réalisateur des Conjuring qui vient ici aider à l’écriture. On se dit que le film a ses chances à l’image de l’apparition de La Nonne dans Conjuring 2, qu’il ya une histoire à creuser, mais non. Là où La Nonne est censée faire écho on se contente d’une fin clin d’oeil, sans doute pour préserver l’histoire d’une potentielle suite qui fera le lien entre la Nonne et les Warren !

Réalisé par Corin Hardy à qui l’on doit notamment Le Sanctuaire, film indépendant plutôt apprécié des adeptes de l’horreur, La Nonne n’innove en rien dans le cinéma d’horreur mais vient bombarder de clichés et de jump scares les spectateurs courageux. Du coup forcément on se fait avoir, mais sans grand plaisir. Là où Conjuring était intelligent, La Nonne nous balance l’inverse. A commencer par les personnages totalement inintéressants et parfois inutiles pourtant interprétés par de bons acteurs. Il y avait matière à réussir quelques chose de prenant mais malheureusement il n’y a que la Nonne elle même (interprétée par Corin Hardy) qui fait vraiment peur.

On arrive à rester jusqu’au bout mais le voyage est rude et semble interminable, pourtant le film ne fait qu’1h36 ! Sans doute à cause de son scénario qui devient parfois risible. L’un des principaux atouts de la saga Conjuring c’était sa mention inspirée de faits réels, son côté presque réaliste qui nous plaisait tant un aspect totalement absent de ce nouveau film, malheureusement.

Cependant tout n’est pas mauvais dans le film. Il en ressort une ambiance assez interessante. En fait La Nonne reprend tous les clichés des films d’horreur aux personnages d’une profondeur inexistante frôlant parfois avec la série B mais conserve les avantages de son beau petit budget. Soit L’image, les décors et les costumes tout un aspect qui tient la route. En même temps on retrouve à l’image Maxime Alexandre déjà présent sur le deuxième Annabelle mais aussi sur La Colline a des yeux, d’Alexandre Aja !

Ce n’est pas le pire film d’horreur de l’année loin de là mais c’est l’un des pires de la saga conjuring, à égalité avec l’autre spin-off… Annabelle qui pour sa défense n’avait qu’un quart du budget de La Nonne.

Une grosse déception pour une saga qui l’est tout autant. On espère rapidement retrouver l’esprit Conjuring dans le troisième opus tant attendu et réalisé par James Wan !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.