[AVIS] LEGO Batman, l’humour prime sur les émotions !

0

Synopsis:
Il en rêvait depuis La Grande Aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe ! Peut-être pourra-t-il alors se décoincer un peu…

La Grande Aventure Lego avait conquis même les plus cinéphiles d’entre nous. Trois ans après, les briques sont de retour au cinéma sous l’égo sur-dimensionné de Batman ! De son nom Lego Batman, le film n’est pourtant pas une suite à La Grande Aventure Lego mais vient plutôt apporter sa brique à l’édifice. Un univers détourné tout aussi loufoque se construit autour de la célèbre firme DC COMICS, et ses célèbres personnages.

Là où La Grande Aventure tentait le jamais vu, Lego Batman, Le Film surfe sur la vague de la réussite. La Chauve-Souris tire cependant son épingle du jeu en affirmant son côté caricatural et son univers loufoque. Alors que la saga LEGO perd en émotions et en ambitions, Batman enchaîne les blagues pendant que le film enchaîne les références. Des références qui vont d’ailleurs plus loin que nos espérances, au delà de l’univers DC Comics. Comme l’avait fait Deadpool, Lego Batman, Le Film se décomplexe totalement et brise le 4e mur pour le bonheur du spectateur.

Lego Batman, Le Film est avant tout un nouveau Batman. Un nouveau film qui aurait pris conscience de tous ses prédécesseurs, de la nullité de certains mais aussi de la folie des studios. Ce personnage 3 briques dénonce avec beaucoup d’humour les hics des studios. Quoi de mieux qu’une figurine LEGO avec la voix de Will Arnett (BoJack Horseman, Flaked…) qui chante pour faire passer quelques messages ? Oui on parle bien de Will Arnett la voix originale et pas Philippe Valmont (la VF de Christian Bale dans la trilogie de Nolan) la voix française. Tout simplement parce que la VF est d’une nullité hors normes. On retrouve d’ailleurs plusieurs célébrités qui n’ont rien à voir avec le cinéma comme le footballeur Blaise Matuidi, le youtubeur WaRTeK mais on retrouve aussi Stéphane Bern et Rayane Bensetti qui ne peuvent rivaliser face à Michael Cera (Scott Pilgrim) et Ralph Fiennes (Harry Potter, Skyfall). 

Chris McKay, le chef monteur de la Grande Aventure Lego et réalisateur de cette nouvelle épopée, nous offre un excellent divertissement, un peu long mais suffisamment drôle pour nous tenir en haleine dans l’univers DC Comics tant apprécié par les fans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here