[AVIS] Venom, malheureux carnage !

0

Synopsis:

Possédé par un symbiote qui agit de manière autonome, le journaliste Eddie Brock devient le protecteur létal Venom.

La mode est aux films d’anti-héros et Venom ne manque pas à l’appel. Le Vilain de l’univers Spider-man s’offre son premier film solo après une apparition dans Spider-man 3 de Sam Raimi. Premier film solo mais un projet qui date pas d’aujourd’hui mais de 2007 ! En effet ce spin-off de chez Sony a connu une route mouvementée jusqu’aux salles de cinéma, une route supervisée par le producteur Avi Arad présent depuis la première heure. Souvent avorté, le projet n’a pas autour été centré sur Venom mais sur les Sinister 6 (méchant de l’univers Spider-man dont le vautour, le bouffon vert…) qui devait sortir après le terriblement raté The Amazing Spider-man 2. Heureusement pour Sony le succès du Spider-man de Tom Hollande a relancé la franchise, Venom est bel et bien là et devrait permettre à Sony de lancer le Sony’s Universe of Marvel Characters autrement appelé l’univers des fonds de tiroir. Un univers où l’on retrouvera des personnages secondaires liés à l’univers de Spider-man comme Silver SableChatte noire, MorbiusNightwatch ou encore Kraven Le Chasseur, une sorte de film Sinister 6 mais avec les moins connus. Une envie de contrer Marvel Studios et son Marvel Cintematic Universe (Avengers…) qui n’aboutira sans doute jamais en vue de ce premier film Venom, imparfait et malheureusement loin de ce qu’on peut en attendre.

Non Venom n’est pas le film de super-héros le plus horrible, Sony avait fait pire avec The Amazing Spider-man 2 (aussi produit par Avi Arad) mais un gâchis de potentiel. A commencer par Tom Hardy excellent acteur britannique que vous avez pu voir dans Dunkerque, The Dark Knight Rises, Mad Max Fury Road ou encore Bronson; qui signe ici l’un de ses pire rôles si ce n’est le pire ! Oui Tom Hardy est mauvais, surjoue la plupart de ses scènes et n’est jamais vraiment crédible. Lui qui a l’habitude de jouer avec le regard, joue ici avec exagération. Il l’avait d’ailleurs dit en interview, ses 40minutes préférés ont été coupées au montage. N’oublions pas non plus le reste du casting, Michelle Williams, Riz Ahmed deux grands acteurs qui ne sauvent malheureusement pas le film. De même que la musique et la photographie déjà oubliés.

Mais le casting n’est pas le seul gâchis du film, on pense notamment et surtout au personnage de Venom lui même. Habitué du gore et de la violence, le film est cependant notifié tout public… et il l’est ! La plus grosse déception, avoir à faire à un buddy movie au scénario simpliste et aux effets visuels douteux, sans aucune goûte de sang, sans aucune scène violente. C’est comme faire un Star Wars sans sabre laser, ou un Thor sans marteau.

Oui Venom reste amusant et regardable mais le film est loin d’être à la hauteur du personnage. Les fans vont hurler, les cinéphiles aussi mais il peut plaire au grand public. Des suites sont bien évidemment prévues mais le plus drôle dans tout ça c’est que Sony ne croit tellement pas en cet univers qu’ils ont préféré en scène post-générique placer un extrait du prochain Spider-Man: New Generation l’animé écrit et produit par Phil Lord et Chris Miller qui s’annonce exceptionnel !

Ruben Fleischer réalise ici un film partiellement amusant, imparfait et loin de rendre hommage au personnage. Si le film ne s’appelait pas Venom et ne gâchait pas le talent de Tom Hardy on aurait sans doute un peu plus apprécier mais peu de choses sont à sauver. On préférait Life de Daniel Espinosa, un film Sony aussi que beaucoup de gens voyaient comme préquel à Venom. On ne retient pas grande chose si ce n’est qu’on est quand même resté jusqu’au bout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.