Amies malgré lui

Réalisé par : Susanna Fogel

Avec : Leighton Meester, Gillian Jacobs, Adam Brody, Gabourey Sidibe et Julie White

Sortie : 12 septembre 2016 en VOD

Durée : 1h37min

Distributeur : Under The Milky Way


 

Synopsis :

Paige, hétérosexuelle, et Sasha, homosexuelle, ont fait un pacte : la première ne pourra se marier que quand la seconde bénéficiera des mêmes droits. Un charmant jeune docteur va malheureusement changer la donne entre les deux amies…

2.5/5

Film de Susanna Fogel sorti en novembre 2014 sur le sol américain, Amies Malgré Lui (Life Partners en version originale) qui réunit Gillian Jacobs (vue dans les séries Community et Love) ainsi que Leighton Meester (Gossip Girl) aux côtés d’Adam Brody (Newport Beach) sort finalement 2 ans après dans l’hexagone en VOD. Scénariste sur la saison 1 de Chasing Life, Susanna Fogel réalise pour son premier long-métrage une comédie romantique trop simpliste et sans réelle innovation pour le genre.

L’envie de faire une bonne comédie est bien présente dès les premières minutes avec un duo féminin prometteur. D’un côté nous avons Gillian Jacobs, une jeune avocate à la recherche d’un homme dans sa vie, et de l’autre Leighton Meester, jeune standardiste homosexuelle qui cherche une femme pour l’accompagner. On nous montre bien qu’une amitié sincère et spontanée règne entre les deux femmes, que leur quotidien fait penser à deux étudiantes en colocation et qu’elles ne peuvent vivre l’une sans l’autre. Leurs caractères sont assez opposés mais elles sont toujours là l’une pour l’autre. La réalisatrice essaie tant bien que mal de nous placer dans l’intimité de ces deux filles et malheureusement cela ne porte pas ses fruits. On constate qu’une basicité est installée dans le scénario, nous offrant une comédie romantique qui se répète chez les DTV.

Quand le personnage de Gillian Jacobs rencontre enfin quelqu’un, on découvre un détachement entre les deux personnages principaux. Elles n’ont plus les mêmes envies et leurs centres d’intérêt changent rapidement. Un pacte avait été fait entre les deux filles : Paige pourra se marier quand Sasha aura légalement le droit, elle aussi, de se marier. Engueulade, réconciliation, engueulade, réconciliation, voici le schéma scénaristique qui vous attend dans Amies Malgré Lui.

Une nouvelle complicité s’installe entre Gillian Jacobs et Adam Brody (qui est dans la vraie vie le mari de Leighton Meester) et une lassitude se fait ressentir dans le film. Déjà que le rythme n’était pas vraiment preneur, on se retrouve par la suite avec un film stagnant et sans réelle surprise. On décroche au bout de 40 minutes si ce n’est plus tôt et on laisse ainsi le film tourner en fond dans son salon.

Techniquement le film est banal. Pas de réelle prise de risque de la part de l’équipe technique, que ce soit en termes de cadre ou encore de lumière. La musique s’associe parfaitement avec l’atmosphère du film qui est assez joyeuse avec des passages un peu tristes et les blagues engendrées font sourire. L’homosexualité du personnage de Leighton Meester est traitée simplement et ce comme n’importe quel couple hétérosexuel. La réalisatrice ne nous fait pas de grand speech sur les différences et nous montre des gens assez sincères.

Sans réelle surprise, Amies Malgré Lui fait le travail nécessaire d’occuper en fond notre salon.

Image de prévisualisation YouTube

Related Article