Home Critiques [CRITIQUE] Comment C’est Loin (2015)
[CRITIQUE] Comment C’est Loin (2015)
0

[CRITIQUE] Comment C’est Loin (2015)

0

 

Comment c'est loinRéalisé par : Orelsan et Christophe Offenstein


Avec :
Orelsan, Gringe, Seydou Doucouré, Claude Urbiztondo Llarch, Paul Minthe, Ablay, Skread et Sophie de Fürst


Sortie :
9 décembre 2015 (
1h30min)


Budget:
1 800 000 €


Distributeur :
La Belle Company

3D: Oui – Non

Synopsis :

Après une dizaine d’années de non-productivité, Orel et Gringe, la trentaine, galèrent à écrire leur premier album de rap. Leurs textes, truffés de blagues de mauvais goût et de références alambiquées, évoquent leur quotidien dans une ville moyenne de province. Le problème : impossible de terminer une chanson. À l’issue d’une séance houleuse avec leurs producteurs, ils sont au pied du mur : ils ont 24h pour sortir une chanson digne de ce nom. Leurs vieux démons, la peur de l’échec, la procrastination, les potes envahissants, les problèmes de couple, etc. viendront se mettre en travers de leur chemin.

3.5/5

Comment C’est Loin est le premier long-métrage que co-réalise Aurélien Cotentin a.k.a « Orelsan » avec Christophe Offenstein (En Solitaire). Egalement vedette du film avec son compère Guillaume Tranchant a.k.a « Gringe« , où ils forment le duo des Casseurs Flowters (duo de rappeur depuis les années 2000), Comment c’est loin est une sorte de « préquel » à leur album Orelsan et Gringe sont les Casseurs Flowters sortie en 2013.

Comment c'est loin

Comédie « musicale » nous transportant dans les débuts d’un duo de rappeur vivant à Caen, le film nous raconte la relation parfois fragile entre Orelsan et Gringe ainsi que leur quotidien qu’ils définissent comme indirectement « minable ». Le film se déroule sur un temps de 24h (comme leur premier album) et s’ouvre sur la musique ‘Stupide, Stupide, Stupide‘. Tout au long du film, on découvrira plusieurs références à cet album, ainsi qu’au programme court « Bloqués » imaginé par Kyan Khojandi et Bruno Muschio pour Le Petit Journal de Canal +, mais également de nouveaux sons qui seront à découvrir sur leur nouvel album « Comment C’est Loin (B.O. du film) » disponible le 9 décembre, jour de sortie du film.

Orelsan pose ses mains sur un film humain, ou la question existentielle du « Est-ce trop tard ? » est mise en avant avec ce duo de trentenaire trop paresseux pour finir un seul morceau en 5 ans. Il va être ici question d’amitié, de vie professionnelle, d’amour et de raisonnement de soi à travers une comédie efficace, drôle, portée par une B.O. plus qu’excellente. Mais Comment c’est loin a également un arrière-goût de « déjà vu », perdant en surprise et reste assez maladroit (comme toute première réalisation). Avec un humour très proche de « Bloqués », pointant du doigt le malaise des personnages dans leur effort de se recentrer sur la vie, Comment c’est loin s’adonne à un genre particulier du film intime, comme en témoigne cette magnifique scène entre Orelsan et sa « vraie » grand-mère dont elle ignorait faire partie du tournage.

Comment c'est loin

Excellents dans leurs rôles, Gringe et Orelsan restent naturel du début à la fin. Débectant des stupidités tout au long du film et enchaînant les conneries, ils en viennent à se remettre en question et se poussent dans un effort qui semblerait être leur dernier atout. Traitant cette journée où ils doivent redoubler d’effort pour se mettre au travail, on découvre un film au montage rythmé et dynamique, qui écoule en 1h30 un journée de 24h ayant pour seul repère temporel des indications de temps sur l’écran.

Orelsan pose les mains sur un film humain à propos du questionnement de soi. Un film drôle et épris d’une certaine ambiance, assez bien rythmé mais dont il manque quelque chose pour en faire un très bon film. »

Pour écouter la bande-originale du film Comment C’est Loin des « Casseurs Flowters » c’est ici !

Image de prévisualisation YouTube