le-fondateur

Réalisé par : John Lee Hancock

Avec: Michael Keaton, Linda Cardellini, Patrick Wilson, Nick Offerman, Laura Dern, John Carroll Lynch, B.J. Novak, Griff Furst

Sortie : 28 décembre 2016

Durée : 1h55min

Distributeur :  EuropaCorp Distribution

Synopsis :

Dans les années 50, Ray Kroc rencontre les frères McDonald qui tiennent un restaurant de burgers en Californie. Bluffé par leur concept, Ray leur propose de franchiser la marque et va s’en emparer pour bâtir l’empire que l’on connaît aujourd’hui.

3/5

Venu de la fameuse « liste noire » des meilleurs scripts qui n’ont malheureusement pas reçu de financement en 2014, Le Fondateur est un biopic réalisé par John Lee Hancock. Séduit par le scénario de Robert D. Siegel, les frères Coen souhaitaient réaliser Le Fondateur mais pour cela ils aurait dû renoncer à leur film Ave César. Le Fondateur nous dévoile l’histoire moyennement impressionnante de l’émancipation de la franchise McDonald’s par le biais d’un homme d’affaire interprété par Michael Keaton.

La mise en scène du Fondateur est plutôt bonne mais très académique. Le scénario est bien construit. De plus, l’évolution de la franchise grandissante de McDonald’s est développée en parallèle de l’évolution du personnage Ray Kroc (Michael Keaton). Le film commence par une scène d’ouverture importante et significative par rapport à la scène finale ainsi qu’une présentation de l’évolution du personnage Kroc. Ces deux scènes – ayant un cadre très serré – nous montrent deux facettes différentes du personnage, avant et après sa réussite professionnelle dans des conditions d’espaces identiques, bien que le lieu ait changé. Cependant, le rythme du film est irrégulier et il apparaît très long pour le spectateur. Le Fondateur ne se démarque pas des biopics du même genre (tels que Steve Jobs par exemple). En plus d’avoir une vision de l’évolution professionnelle de Kroc, sa vie sentimentale nous est également dévoilée.

Ray Kroc (Michael Keaton) souhaite voir sa vie professionnelle évoluer. C’est un personnage atteint de pléonexie qui veut toujours s’investir. Kroc convoite une idée, un bien et un nom qui ne lui appartiennent pas. C’est un homme très réfléchi qui ne dépasse pas de limites pour réussir, il ne commet pas d’excès. Il est très patient, manipulateur et c’est un excellent parolier. Il commande avec fermeté les hommes qui travaillent pour lui et qui facilitent le développement de ses idées tout au long du film. Ce personnage incarné par Michael Keaton occupe 80% du Fondateur.

Les frères McDonald’s sont interprétés par le duo Nick Offerman (Parks and Recreation) et John Carroll Lynch (Zodiac, Fargo). Le personnage incarné par Nick Offerman est l’opposé typique de Ray Kroc dans le domaine du business. C’est un personnage qui a peur du changement et de voir son rêve évoluer. Il s’efface peu à peu avec son frère et nous assistons à des scènes qui se déroulent dans leurs bureaux et qui sont beaucoup trop répétitives. Quant au personnage incarné par John Carroll Lynch, il est totalement différent dans son comportement et ressemble à un gros nounours. Il est cependant très intelligent et arrive à imposer ses idées et ses opinions tout en restant dans l’ombre de son frère.

Kroc est marié à une femme dont le rôle est interprété par Laura Dern (Jurassic Park, Blue Velvet…). Elle est très en retrait, renfermée et dialogue peu. Elle ne s’impose pas et agace le spectateur au même titre que son mari. Le personnage de Patrick Wilson est inutile par rapport à la qualité de jeu d’acteur que peut nous livrer cet homme. Le personnage de B.J. Novak est important : il est d’une part le précurseur, et d’autre part le rôle clé dans l’évolution des faits.

Le Fondateur est un biopic à voir pour la performance de Michael Keaton et pour en découvrir plus sur la franchise McDonald’s. Très académique mais lassant, le film parvient à peine à garder une bonne place dans notre mémoire.

Image de prévisualisation YouTube

Related Article