Home Festivals Cabourg 2016 [CRITIQUE] – La Loi de la Jungle (2016)
[CRITIQUE] – La Loi de la Jungle (2016)

[CRITIQUE] – La Loi de la Jungle (2016)

0

La Loi de la Jungle

Réalisé par : Antonin Peretjatko


Avec :
Vincent Macaigne, Vimala Pons, Mathieu Amalric, Pascal Légitimus, Jean-Luc Bideau, Rodolphe Pauly et Fred Tousch


Sortie :
 15 Juin 2016


Durée:
1h39min


Distributeur :
  Haut et Court


Synopsis :

Marc Châtaigne, stagiaire au Ministère de la Norme, est envoyé en Guyane pour la mise aux normes européennes du chantier GUYANEIGE : première piste de ski indoor d’Amazonie destinée à relancer le tourisme en Guyane. De mésaventure en mésaventure, on lui affuble un coéquipier. Pas de chance c’est une pin-up. Pire : elle a du caractère.

4/5

Après La Fille du 14 Juillet, Antonin Peretjatko s’offre son second long-métrage où il retrouve son duo Vimala Pons – Vincent Macaigne pour une aventure des plus décalées en Guyane. Au casting sont également présents Mathieu Almaric, Pascal Légitimus et Jean-Luc Bideau.

La Loi de la Jungle prend forme autour d’un scénario burlesque et anticonformiste comme une satire de notre société actuelle. Pour ce faire, son réalisateur nous plonge dans l’absurde pour pointer du doigt une allégorie de la Guyane et se moquer avec énormément d’humour de la volonté des chefs d’états de construire un symbole de l’impérialisme européen grâce aux normes européennes. Il met en avant ce puissant symbole qu’est cette enclave de la France dans un autre continent, tout comme ses habitants, qu’il prend soin de stéréotyper à sa guise. C’est avec ce ton humoristique très décalé comme le présente déjà si bien les Monty Python ou encore Louis de Funes, que Peretjako ambiance avec de la fantaisie une comédie rythmée et supportable. La Loi de la Jungle aborde avec décadence une actualité peu connue – avec l’histoire du pont reliant la Brésil à la Guyane et les soucis de normes qui  suivent celle-ci – par le biais d’un duo remarquable et d’une idée de créer un autre symbole de l’absurde avec « Guyaneige ».

La Loi de la Jungle

Antonin Peretjatko nous montre comment l’impérialisme européen montre sa domination dans le pays avec des séquences d’humour hilarantes et extravagantes et par le biais de dialogues bien menés, qui ne nuisent pas à l’histoire et ne sont pas trop lourd. Le duo principal composé de Vimalas Pons et Vincent Macaigne est sans doute le duo qui marche le mieux dans le cinéma français depuis quelques mois. Une cohérence apparaît entre les personnages à travers toute la durée du film et l’évolution de leur relation est mise en scène efficacement dans un décor brute et sauvage. Vimalas Pons qui est une artiste du cirque et comédienne utilise à merveille ses talents dans ses gestuels, sa façon de se déplacer et de se mouvoir face à la caméra. Le reste du casting est tout aussi excellent avec un Mathieu Almaric parfait, un Pascal Légitumus rural ou encore un Jean-Luc Bideau au top de sa forme et de sa performance. Coup de cœur également aux personnages de Fred Tousch et de Rodolphe Pauly.

Avec son petit budget de 4 millions d’euros, moyenne des petites comédies françaises, La Loi de La jungle est une sorte de petit poucet du cinéma français qui sème son idée et son histoire suivit par des acteurs impliqués et des détails réfléchis. Par ailleurs le film a droit à une bande-originale très bonne qui casse le rythme de chaque scène pour se relancer à chaque fois. Malgré son petit budget, le film est très ambitieux, de grandes choses sont présentes avec l’utilisation de nombreux animaux, d’hélicoptère ou tout simplement un tournage en pleine forêt Guyanaise. Innovant et imaginatif Antonin Peretjatko voit grand et se permet même de jouer sur le nombre d’images par seconde, chose que peu de réalisateurs font Mais Peretjako n’en oubli pas son premier film et reprend également dans ce second long métrage quelques clins d’oeil dont le même plan qu’il avait fait avec Vimalas Pons dans La Fille du 14 Juillet, un clin d’oeil anecdotique mais on vous met au défis de le retrouver!

Coup de cœur pour cette petite comédie burlesque avec son incroyable casting et son ambition survitaminée.

Image de prévisualisation YouTube