MercenaireRéalisé par : Sacha Wolff

Avec : Toki Pilioko, Iliana Zabeth, Mikaele Tuugahala

Date de sortie : 5 octobre 2016 (14 février 2017 en DVD)

Durée : 1h44min

Distributeur : Ad Vitam

Synopsis :

Soane, jeune Wallisien, brave l’autorité de son père pour partir jouer au rugby en métropole.
Livré à lui-même à l’autre bout du monde, son odyssée le conduit à devenir un homme dans un univers qui n’offre pas de réussite sans compromission.

 

3,5/5

Pour son premier film l’auteur et réalisateur Sacha Wolff nous offre une fiction très proche du documentaire qui nous plonge dans la vie de Soane (Toki Pilioko) un jeune joueur de rugby wallisien qui arrive en métropole.

Loin de n’être qu’un film de rugby, Mercenaire nous offre une vision réaliste des tentatives d’intégration d’un jeune étranger en métropole. Ce sujet universel résonne d’autant plus aujourd’hui car il fait étrangement écho à notre actualité.  Le pari était de rendre la France « exotique » c’est réussi, nous redécouvrons ce pays qui est le nôtre en mesurant le décalage qui existe avec la Nouvelle-Calédonie qui se prend comme point de départ dès l’ouverture du film.

L’aspect documentaire de Mercenaire est essentiel pour le sujet. Nous découvrons un monde, peu représenté au cinéma, celui de La Nouvelle Calédonie, avec ses rituels et ses traditions religieuses. La société y est représentée comme patriarcale, où l’autorité masculine est violente et suprême. Le film ne se veut pas forcément énonciateur mais il pointe la lumière sur le phénomène – trop méconnu – des rugbymans immigrés qui souffrent du décalage entre promesses et réalité.

Mercenaire

Le film se construit sur le réel, il est né de rencontres (voir interview), les acteurs sont amateurs, la seule actrice est Iliana Zabeth (L’appolinide- souvenir de la maison close) qui joue le rôle de Coralie. Ce voyage en métropole est pour Soane un rite initiatique qui va faire de lui l’homme. On suit, à la manière documentaire, la métamorphose de ce personnage qui se construit par des rejets successifs d’abord de sa famille puis de l’équipe de rugby. Il s’affirme enfin en tant qu’adulte en prenant à son tour le rôle du père quand il a l’opportunité de construire sa famille avec Coralie.

A travers une histoire singulière, Sacha Wolff prend un instantané de notre monde et des interactions sociales, il parle de sujets universels, l’intégration, la famille, l’amour, la volonté d’être un homme libre.

Mercenaire est un film puissant, il nous permet de prendre conscience des difficultés d’insertion des immigrés, de préjugés persistants et du combat nécessaire dans l’affirmation de soi.

Image de prévisualisation YouTube

Related Article