Deux jours, une nuit

 

Réalisé par : Jean-Pierre et Luc Dardenne

Avec : Marion Cotillard, Fabrizio Rongione, Catherine Salée et Pili Groyne.

Sortie le : 21 mai 2014 (1h35min)


Distributeur :
Diaphana Distribution


Budget : 7 000 000 €

Synopsis :

Sandra, aidée par son mari, n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.

4/5

France-Belgique, même combat.

Dans une situation sociale très délicate pour bon nombre d’européens, nous allons rencontrer ici Sandra, une jeune femme revenant d’un arrêt maladie (dépression) et qui va se retrouver devant le fait accompli d’une société voulant se débarrasser d’elle. Sa tête est mise à pied, soit elle part et ses collègues toucheront 1000€ de prime, ou bien, elle reste et ils ne toucheront aucune prime. Devant cette situation particulièrement immorale, ou comment choisir entre ses revenus ou le chômage d’une collègue, c’est au cœur d’un week end dans une petite ville de province Belge que nous allons être entraînés.

Dans cette spirale, la volonté de rencontrer et convaincre les autres salariés de sauver son emploi, mais, très vite, autour d’une situation financière tellement délicate pour toutes les personnes rencontrées, la solidarité est un mot qui semble perdre tout son sens.

Deux jours, une nuit

Pour autant, et contrairement à ce que le synopsis pourrait laisser penser, on ne tombe en rien dans une forme de misérabilisme mielleux envisagé. Non seulement ce parcours humain d’un week end est intense, mais, il révèle également le potentiel humain très puissant qui dégage de Marion Cotillard et de tous les acteurs rencontrés ici.

Chacune des situation présentées ici est unique. Ce film dresse le portrait d’une société bien mal en point, dans laquelle on se soucis d’abord et avant tout de soit, sans même regarder l’autre dans le rétroviseur. C’est également une société qui ne baisse pas les bras, qui va se battre jusqu’au dernier coup qui va être mise en avant ici.

Décidément, après l’excellente prestation de Julianne Moore dans « The Maps of the Stars », c’est une autre grande actrice qui se révèle à Cannes cette année.

Par delà l’aspect très people, on oubli très vite la personne qui est en face de nous. La justesse de l’interprétation – alliée à la magnifique réalisation ensoleillée (en Belgique, c’est pas si commun) – permet de relativiser bien des problèmes quand on voit ce que traverse le personnage principal.

Deux Jours, une Nuit » est LA formidable aventure humaine de ce festival de Cannes.

 

Related Article