L'Epreuve

 

Réalisé par : Erik Poppe


Avec :
Juliette Binoche, Nikolaj Coster-Waldau, Lauryn Canny et Adrianna Cramer Curtis


Sortie : 
6 mai 2015

Durée: 1h57min


Budget: /


Distributeur :
Septième Factory

3D: Oui – Non

 

 

Synopsis :

Rebecca  est une photographe de guerre de renommée internationale. Alors qu’elle est en reportage en Afghanistan pour suivre un groupe de femmes qui préparent un attentat suicide, elle est gravement blessée par l’explosion d’une bombe. De retour chez elle en Irlande, pour se remettre de ce traumatisme, elle doit affronter une autre épreuve. Marcus (Nikolaj Coster-Waldau), son mari et Stéphanie (Lauryn Canny), sa fille ainée de 13 ans, ne supportent plus l’angoisse provoquée par les risques que son métier impose. Rebecca, qui est déchirée entre les souffrances qu’elle fait subir à ses proches et sa passion de photoreporter, doit faire face à un ultimatum : choisir entre son travail et sa famille. Mais peut-on vraiment échapper à sa vocation, aussi dangereuse soit-elle ? Renoncera t-elle à couvrir ces zones de combats, et à sa volonté de dénoncer la tragédie humaine de son époque ?

4/5

Le film regroupe en son casting Juliette Binoche (Sils Maria) et Nikolaj Coster-Waldau (Game of Thrones) sous une réalisation de Erik Poppe qui retranscrit ici l’un de ses anciens métiers: photo-reporter de guerre. Un métier que le réalisateur a dû arrêté suite à la naissance de son premier enfant.

L’Epreuve est tout le contraire de ce qu’a vécu son réalisateur. Ici, Juliette Binoche (Rebecca) est une photo-reporter de guerre qui vit avec son époux Nikolaj Coster-Waldau (Marcus) et ses deux enfants : un couple fragile étant donné la pression subie par son mari. Le ton du film en montre bien l’effet avec une scène d’ouverture qui gagne en tension au fil des minutes et qui nous montre le courage qu’ont ses hommes et femmes à faire ce métier.

La problématique générale du film n’est pas comme l’explique son réalisateur « Comment survivre dans des zones de conflits ? » mais plutôt « Comment « survivre » au retour à la maison ? » C’est donc par le biais d’une femme et non d’une homme que Erik Popper décide de nous raconter son vécu. Il explique d’ailleurs son choix par une phrase : « Si un homme laisse ses enfants à la maison pour son travail, on trouve cela normal. Mais dans le cas d’une femme, les réactions sont plus mitigées« . Ces propos, l’actrice internationale Juliette Binoche les illustre à l’image avec son caractère fort, incarnant une femme indépendante et sûre d’elle-même. C’est tout le contraire de Nikolaj Coster-Waldau qui contrairement à son rôle dans la série Game of Thrones est un homme plein de compassion, fragile et dont la personnalité est plus douce qu’à son habitude.

L'Epreuve

 

Le scénario du film est donc porté sur une tension familiale qui s’installe à la suite du métier trop dangereux qu’effectue Rebecca. La réalisation est presque impeccable et nous laisse subjugués par une magnifique photographie ancrée dans une bande-originale très sentimentale. Quelques longueurs se font ressentir au milieu du film, mais l’erreur est bien rattrapée par le duo qui nous transporte dans le chagrin comme dans l’amour. La tension mise en place quand Juliette Binoche se trouve dans des zones de conflits est tout aussi importante et est utilisée intelligemment pour mettre en place un lien envers la peur que ressentent son mari et ses enfants. 

Un beau film sur ce métier et sur la relation que peuvent avoir ces reporters avec leurs familles.

L’Epreuve est un film fort et poignant sur un métier dangereux et les tensions familiale qui en résultent.

Image de prévisualisation YouTube

Related Article