Les Combattants

Réalisé par : Thomas Cailley

 

Avec : Adèle Haenel, Kevin Azaïs, William Lebghil, Brigitte Roüan et Antoine Laurent

 

Sortie le : 20 août 2014 (1h38min)

 

Distributeur : Haut et Court

 

Budget : /

 

3D: Oui – Non

Synopsis :

Entre ses potes et l’entreprise familiale, l’été d’Arnaud s’annonce tranquille…
Tranquille jusqu’à sa rencontre avec Madeleine, aussi belle que cassante, bloc de muscles tendus et de prophéties catastrophiques. Il ne s’attend à rien ; elle se prépare au pire.
Jusqu’où la suivre alors qu’elle ne lui a rien demandé ?
C’est une histoire d’amour. Ou une histoire de survie. Ou les deux..

4/5

Avez vous déjà entendu parler du film « Les Combattants » ?  Non ? Moi non plus.
C’est ainsi que j’ai découvert ce que l’on pourrait appeler une bonne surprise. Découvert à la Quinzaine des Réalisateurs 2014, où le film remporte pas moins de 3 prix, « Les Combattants » suit son chemin voyant de plus en plus grand. Premier long métrage de Thomas Cailley, le film tourné dans un ordre chronologique évoque une histoire d’amour sur un fond de survie.

Entre  Madeleine (interprétée par Adèle Haenel , Césars du meilleur second rôle féminin 2014 dans « Suzane ») jeune femme pessimiste, se préparant au pire qui puisse arriver et Arnaud (interprété par Kevin Azaïs), jeune homme un peu perdu dans sa vie professionnelle, se laissant vivre à la candide, l’alchimie à l’écran est parfaite.  Rien ne les rassemblait et pourtant les deux personnages vont évoluer l’un avec l’autre pour se découvrir mutuellement. Une évolution parfaitement retranscrite à l’écran avec un tournage chronologique.

Madeleine ne vise qu’une chose, savoir survire en cas d’événements majeurs, Bear Grylls le présentateur de Man VS Wild n’a qu’à bien se tenir avec la performance sans faute d’Adèle Haenel. Un brin folie guette cette jeune femme qui se prépare à un 2012 en retard. Une folie exploitée sur le ton de l’humour qui rend le film drôle et totalement innovateur sur certains gags. Un humour d’ailleurs bien placé et bien dosé, entre dialogues et action qui permet de passer un très bon moment.

Les Combattants

Mais il n’y a pas que Madeleine dans le film, et même si elle occupe une place non négligeable, elle partage tout même l’écran avec Kevin Azaïs (alias Arnaud) qui va de pair avec Adèle Haenel. Alchimie parfaite entre les deux acteurs, un jeu tout à fait naturel, c’est presque à en croire qu’ils ne jouent pas. Kevin Azaïs est donc une aussi grande surprise que le film lui même.  Les personnages sont ainsi attachants, sensibles, et le film n’en devient pas moins touchant !

Parlons aussi décors, naturels de surcroît. De belles forêts où Bear Grylls pourrait aller se mouiller ! Et oui en France aussi on a de beaux paysages, pas besoin d’aller plus loin, le 100% Français ça ne fait pas de mal, la preuve: ce film. Qui dit belles forêts dit malheureusement prévention contre les incendies de cette nature sensible et immobile, et oui on ne pouvait y échapper mais on pardonne puisque ça permet d’avancer dans l’histoire.

Le film est une très bonne surprise, touchant et drôle.

Image de prévisualisation YouTube

Related Article