Les Gardiens de la Galaxie

Réalisé par : James Gunn


Avec :
Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Vin Diesel, Bradley Cooper, Lee Pace, Karen Gillan, Michael Rooker, Djimon Hounsou, Benicio del Toro, John C. Reilly et Glenn Close

Sortie le : 13 août 2014 (2h10min)


Distributeur :
 The Walt Disney Company

 
Budget : 170 000 000 $

Synopsis :

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

4.5/5

Pratiquement inconnus du grand public, Les Gardiens de la Galaxie est le tout premier film du Marvel Cinematic Universe se passant à 95% dans l’espace. Avant dernier film de la phase 2 du MCU et réalisé par James Gunn (Super) il met en place des personnages clés de l’univers Marvel dont la fameuse équipe des Gardiens de la Galaxie.

C’est alors que l’on retrouve Star-Lord (Chris Pratt – Parks and Recreation, La Grande Aventure Lego, Jurassic World) accompagné de Gamora (Zoe Saldana – Avatar, Star Trek), Drax (Dave Bautista – Riddick, L’Homme aux Points de Fer), Groot (Vin Diesel – Fast and Furious, Riddick, xXx) et de Rocket Raccoon (Bradley Cooper – Very Bad Trip, Happiness Therapy, Alias) tous confrontés à une terrible menace, Ronan l’Accusateur (Lee Pace – The Hobbit, Lincoln) et ses sbires.

Complètement différent des précédents film de Marvel Studio, Les Gardiens de la Galaxie ouvre la porte à un univers cosmique étendu, porté avec réussite par James Gunn. Sur un casting excellent et un choix de personnages différent de l’équipe de base que les fans du comics connaissent, James Gunn réussi ici un pari plutôt risqué. Avec une grande dose d’humour et d’action sans se perdre dans un surpoids d’imbécillité, le scénario du film est mené d’une intense emprise qu’ont les personnages sur le téléspectateur et dévoile un côté humain chez les extra-terrestres très intéressant.

Les personnages choisis pour former l’équipe des Gardiens de la Galaxie ont chacun un caractère très différent mais complémentaires.De plus ce qui rend les choses encore plus intéressant c’est qu’aucun des personnages n’est mis sur le devant de la scène par rapport à d’autres. Le rôle créé spécialement pour Michael Rooker (The Walking Dead) dans le film avec son personnages de Yondu, est utilisé ici avec brio et ingéniosité par les scénaristes. Les seconds rôles comme celui de John C. Reilly alias Corpsman Dey, Glenn Close en Nova Prime ou encore celui de Benicio del Toro qui incarne Le Collectionneur ont tous une place très importante dans le film et surtout dans l’univers Marvel. Quant au méchant du film porté à l’écran par Lee Pace, il a ici une place de vrai méchant avec un but différent de tout autre ennemi, ici Ronan n’en a qu’un, celui de tout détruire et tuer, même des adversaires beaucoup plus forts et impitoyables que lui.

Les Gardiens de la Galaxie

L’un des atouts majeurs du film est sa musique. Complètement seventies avec du David Bowie, Jackson Five ou encore la redevenue célèbre chanson Hooked on a Feeling, le film devient alors encore plus savoureux et peut même être apprécié les yeux fermés. Un style rétro, des anti-héros qui ont la classe et le sens de l’humour… que demander de plus ? Et bien il est vrai qu’un petit lien avec nos Avengers préférés n’auraient pas été de refus mais bon on a déjà assez de clins d’oeils comme ça dans le film alors nous plaignons pas tout de même.

En bref James Gunn réalise ici le meilleur film Marvel Studios avec Avengers et Captain America: The Winter Soldier et valide un pari qui aurait pu être risqué.

Un Raton Laveur, un arbre et Ooga Chaka dans le blockbuster de l’année

Image de prévisualisation YouTube

Related Article