L'interview qui tueRéalisé par : Seth Rogen et Evan Golberg


Avec :
James Franco, Seth Rogen, Lizzy Caplan, Randall Park


Sortie : 
28 janvier 2015

 

Durée: 1h52min


Budget:
44 000 000 $


Distributeur :
Sony Pictures Releasing France

 

3D: Oui – non


Synopsis : 

Un animateur de talk show et son producteur se retrouvent impliqués dans un complot meurtrier à l’échelle internationale.

4/5

Après C’est la fin et Nos Pires voisins, les deux acteurs James Franco et Seth Rogen qui comptent parmi les plus barrés d’Hollywood reviennent avec un film qui a, bien avant sa sortie, fait couler beaucoup d’encre. Sans revenir sur le Sony Gate, rappelons juste les faits : Suite à la création du film qui imagine la mort (fictive) de son leader, la Corée du Nord a attaqué il y a quelques semaines Sony par le biais de hack/piratages très violent … Résultat, 4 films mis sur le web, les techniques marketing de Sony diffusées, des mails « gênants » postés, pour un coût total qui s’élèverait à plus de 500 millions de dollars de pertes ! Outre l’argent et le préjudice moral que subit Sony, l’annonce terroriste visant les spectateurs qui iraient voir le film a suffi à Sony d’annuler le film. Mais après bilan des pertes, ou suite à l’étonnement du tout Hollywood et des politiques US, Sony a finalement décidé le 24 décembre au soir de proposer le film … En VOD sur le playstore (pour 6$).

L'interview qui tue

Et on l’a vu ! The Interview est au final un bon film, qui non content d’humilier le dictateur coréen se permet aussi une critique non viscérale mais tout de même osée … des médias américains ! A travers cet animateur (James Franco) et son producteur (Seth Rogen) on a, comme dans C’est la fin, une démonstration des déboires et de la (forte ?!) intelligence de cette élite …

Mais le thème principal n’est pas là. Il est bien évidemment dans la planification de la mort de Kim Jong Un. Le film est, pendant ses 2 premiers tiers, un film à l’humour, oui potache, mais qui fait mouche quasiment tout le temps ! James Franco signe ici une prestation en complète roue libre ; mais du bon côté ! Il se lâche complètement, et le résultat est sans équivoque : Il est talentueux ! Cependant, si ces deux premiers tiers sont très réussis et plairont probablement à tout le monde, on ne retrouve pas vraiment l’esprit qu’on avait dans C’est la fin par exemple !

Jusqu’au dernier tiers … A ce moment là, du scénario aux acteurs en passant par la réalisation, tout part en vrille ! Les codes cinéma ne sont tellement plus la priorité qu’ils se font totalement dépassés, transgressés ! On retrouve alors l’esprit vraiment fou que nous promettait le duo Franco-Rogen ! A la fois très très trash et gore, le film ne perd pas de son humour (au contraire, il gagne en intensité). On assiste alors à de grands moments, tant visuels que scénaristiques ! Petit bémol, une fin (un peu) trop bateau …

Au final, The Interview est un bon film. Je commence déjà à m’esclaffer en écrivant ses lignes en pensant à l’ensemble du gratin hollywoodien, politiques US et médias du monde qui sont rapidement montés au créneau pour prendre le parti du film … Et qui vont probablement désormais regretter leur choix ! Les réactions du film se rapprocheront plus de celles de C’est la Fin que celle escomptée du Dictateur de Chaplin.  Car vous êtes désormais prévenus, The Interview est à l’apogée du style Rogen-Franco, drôle et trash à la fois !

Image de prévisualisation YouTube

Related Article