Home Critiques [CRITIQUE] Mon Roi (2015)
[CRITIQUE] Mon Roi (2015)
0

[CRITIQUE] Mon Roi (2015)

0

monroi

Réalisé par : Maïwenn


Avec :
 Emmanuelle Bercot, Vincent Cassel, Louis Garrel


Sortie :
 21 octobre 2015


Durée: 
2h04


Budget: /


Distributeur :
 Studio Canal


3D:
Oui
Non

 

Synopsis :

Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l’homme qu’elle a adoré? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony c’est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer …

3.5/5

Après Polisse, il y a 4 ans, la réalisatrice française Maïwenn revient avec un autre film coup de point, Mon Roi. L’histoire raconte la relation amoureuse entre Tony, incarnée par Emmanuelle Bercot, et Giorgio, incarné par Vincent Cassel, sur une dizaine d’années. 

o-MON-ROI-facebook

UN PARI FOU
Mon Roi, c’est aussi la folle histoire de tenter de représenter l’Amour, avec un grand A. Maïwenn décide de prendre des morceaux de ce qu’est ce sentiment et les administrent à ces personnages, toujours bien écrits. On assiste alors, impuissant, à l’évolution de la relation qui (dé)unis Tony et Giorgio. Nombreux sont les films qui ont tenté de décrire l’amour de la manière la plus complète possible – nombreux sont les films qui ont échoué. Ici, par le biais d’un scénario très bien écrit, on assimile cette love-story à de nombreuses émotions fortes

UNE MISE EN SCÈNE IMPOSANTE
La réalisatrice Maïwenn nous prouve encore son fort talent de narratrice, mais aussi de metteuse en scène. Que ça soit par le choix musical envoûtant (on retiendra l’utilisation de la chanson Easy de Son Lux), la beauté indéniable des plans (particulièrement les gros plans), la mise en scène est une réussite. Les prestations magistrales des acteurs le prouve. De Emmanuelle Bercot, lauréate du Prix d’Interpretation Féminine au Festival de Cannes, à Vincent Cassel très impressionnant dans son personnage torturé en passant par les nombreux seconds rôles (Louis Garrel, Isild Le Besco ou même Norman Thavaut) la direction d’acteurs est impeccable.

UN TOURBILLON D’ÉMOTION
Mon Roi tente de métaphoriser l’amour à travers ce couple … Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d un veritable tourbillon émotionnel ! Emporté dans une tempête de sentiments, comme les personnages, le spectateur se retrouve cependant parfois en dehors du film, qui pèse par certaines longueurs. Mais il ne s’agit que du calme avant la tempête, avant de replonger tête la première dans ce qui est un film très puissant.

mon-roi-de-maiwenn-cinema-verite-saisissant-ou-capharnaum-bouffi,M265801

ENTRE LA VIE ET LA MORT
Au final, et comme le prouve les premières polémiques autour du film, Mon Roi est un film qui ne fait pas dans la demi-mesure ! Que ça soit dans le traitement psychologique et empathique de ces personnages, ou par la belle mise en scène, Maïwenn signe un tourbillon qui, s’il secouera la tête de la plupart des spectateurs, risque d’en laisser quelques uns sur le côté.

Par le biais de performances incroyables, Mon Roi est un tourbillon d’émotion qui ne vous laissera pas indifférent ! Puissant

Image de prévisualisation YouTube
Simon Robert Rédacteur Série et Cinéma sur Pulp Movies, mais aussi étudiant en cinéma à l'ESEC.