Paddington

 

Réalisé par : Paul King

Avec : Ben Whishaw, Hugh Bonneville, Sally Hawkins, Nicole Kidman et Peter Calpadi

 
Sortie :
3 Décembre 2014

Durée: 1h35min


Budget: /


Distributeur :
StudioCanal

3D: Oui – Non


Synopsis : 

Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

3.5/5

Mignon comme tout, le petit Paddington débarque enfin dans les salles obscures. Après plusieurs passages télé sans succès, le petit ours a enfin droit à son film qui plus est produit par David Heyman, le producteur d’Harry Potter, de Gravity ou encore de Je Suis Une Légende.  Et oui… on ne refuse rien au petit Ours péruvien, mythique personnage chez nos amis anglais, ainsi StudioCanal s’offre son plus gros investissement. Un budget conséquent de 50 millions de dollars, encore loin des blockbusters Hollywoodiens comme le Hobbit montant jusqu’à 250 millions de dollars. Un très gros pari pris par StudioCanal d’autant plus que le film est confié à Paul King, un scénariste/réalisateur encore peu expérimenté.

Qui dit budget dit forcément casting conséquent et encore une fois on ne refuse rien à Paddington. On retrouve donc Ben Whishaw (Skyfall, Cloud Atlas…) doublant notre petite peluche Paddington, Hugh Bonneville (Downton Abbey, Monuments Men..)  dans le rôle de Monsieur Brown, Sally Hawkins (Godzilla, Blue Jasmine…) dans le rôle de Mme Brown, mais aussi Nicole Kidman, Julie Walters (Harry Potter), Peter Capaldi (Doctor Who), etc… Un cocktail à 99% britannique au fort goût d’Harry Potter garanti 100% pur humour anglais.

Paddington

En France nous, on a droit à Guillaume Gallienne dans le rôle du petit ourson, un choix judicieux, apportant la légère voix d’un enfant, la maturité d’un adulte, l’expérience de la comédie française mais aussi le côté anglais de Guillaume (cf: Les Garçons et Guillaume, à table !)

 Avec tout ce beau monde, Paul King nous propose un film avec un petit ours tout mignon, future mascotte des plus jeunes, quelques références merveilleusement bien placées, beaucoup d’humour à l’anglaise mais aussi et surtout un film sur la famille type londonienne, accueillante et clichée. Oui le film ne se base que sur des stéréotypes et des clichés mignons pour les enfants, à se croire dans un téléfilm le jour de noël. C’est peut être voulu mais par moment le film est très bien fait, plaisant aux grands et aux moins grands puis par la suite tombe dans le genre téléfilm où tout n’est que rose mais bon.. après tout c’est un film pour noël consacré aux plus jeunes.

Le film est comme un ours en guimauve. Tout mignon, pour les enfants avant tout mais aussi destiné aux adultes, à sortir le jour de noël en famille mais une fois qu’on a attaqué l’intérieur il n’y a que guimauve, rien d’exceptionnel mais c’est tellement bon.

On veut adopter un ourson, vous nous l’offrez ?

Image de prévisualisation YouTube

Related Article