Home Critiques [CRITIQUE] Seul sur Mars (2015)
[CRITIQUE] Seul sur Mars (2015)
0

[CRITIQUE] Seul sur Mars (2015)

0

Seul sur MarsRéalisé par : Ridley Scott

Avec : Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Michael Peña, Sean Bean, Kate Mara, Sebastian Stan, Aksel Hennie, Chiwetel Ejiofor, Mackenzie Davis et Donald Glover.


Sortie :
21 Octobre 2015


Durée:
2h24min


Budget: /


Distributeur :
Twentieth Century Fox France


3D:
Oui –
Non

 

 

 


Synopsis :

Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.

4/5

Ridley Scott a mis du temps à reposer les pieds sur terre, après un Prometheus décevant, un Cartel sans intérêt ou encore un Exodus: Gods and Kings passé inaperçu, le papa d’Alien s’envole directement sur Mars. Et Monsieur Scott ne voyage pas tout seul puisque sous son aile on retrouve entre autre Matt Damon, Jessica Chastain, l’incontournable Sean Bean, Sebastian Stan que l’on retrouvera dans Captain America Civil War, ou encore l’acteur principal de la série The Newsroom: Jeff Daniels.

Seul sur Mars

 

Adapté du roman éponyme de Andy Weir, le film vous emmènera sur Mars comme jamais. Plongez avec un réalisme hors pair dans le quotidien de Mark Watney un astronaute laissé pour mort sur la planète rouge. S’il est Seul Sur Mars, le personnage campé par Matt Damon devra user de la science à des fins vitales. Et ce n’est pas l’humour qui manque! Si le côté psychologique de la chose n’est pas très développé, Matt Damon garde sa dérision et nous assomme à coup de notions techniques et scientifiques filmées à la GoPro pour plus de réalisme. Récit d’une aventure hors du commun, Seul Sur Mars développé étroitement avec la NASA nous fait passer près de 2h30 à 250 millions de kilomètres dans un voyage solitaire, leçon de solidarité.

Immersion réussie dans des décors fabuleux, aux effets spéciaux convaincants. Mars à deux pas de chez vous c’est sympa non ? Bon… vivre sur Mars représente quelques risques et notre cher Mark Watney en fait les frais. Même si Matt Damon reste décontracté ça ne l’empêchera pas de vivre des coups durs et surtout de ne pas savoir si un jour il retrouvera notre chère planète bleue. Il compte sur ses amis de la NASA pour le ramener vivant, sauf que ces dits amis sont assez loin. Et puis la vie d’un homme vaut-elle la mise en danger d’un équipage complet ? Sur Terre ça parle question morale pendant qu’un homme survit comme il peut. Matt Damon devient pirate de l’espace et MacGyver interstellaire.

Seul sur Mars

 

Si le film est aux couleurs de Pulp Movies, il n’en reste pas moins un très bon divertissement bien qu’un peu léger. Mission réussie pour Ridley Scott et la NASA avec un tel réalisme que certains personne croiront au biopic – non personne n’est encore allé sur Mars – Matt Damon vous guidera avec pas mal d’humour dans son épopée sur Mars où le retour s’annonce pour le moins compliqué, leçon de débrouillardise et de solidarité, Seul Sur Mars est optimiste et ça fait du bien.

Mars à deux pas de chez vous… c’est possible grâce à Ridley Scott et son épopée spatiale optimiste et décontractée.

Image de prévisualisation YouTube
Hugo Leclerc Fondateur du site, j'ère aussi bien dans les salles de cinéma que sur les plateaux.