Clark Spencer nous parle de Zootopie !

0

Clark Spencer, producteur Disney à qui l’on doit notamment Lilo & Stitch (2002), Les Mondes de Ralph ou encore Volt, star malgré lui était à Paris pour présenter la dernière production Disney: Zootopie.

 » Zootopie est une ville qui ne ressemble à aucune autre : seuls les animaux y habitent ! On y trouve des quartiers résidentiels élégants comme le très chic Sahara Square, et d’autres moins hospitaliers comme le glacial Tundratown. Dans cette incroyable métropole, chaque espèce animale cohabite avec les autres. Qu’on soit un immense éléphant ou une minuscule souris, qu’on soit le predateur ou la proie, tout le monde à sa place à Zootopie ! Lorsque Judy Hopps fait son entrée dans la police, elle découvre qu’il est bien difficile de s’imposer chez les gros durs en uniforme, surtout quand on est une adorable lapine. Bien décidée à faire ses preuves, Judy s’attaque à une épineuse affaire, même si cela l’oblige à faire équipe avec Nick Wilde, un renard à la langue bien pendue et véritable virtuose de l’arnaque dont elle fera son souffre-douleur…  »

A l’occasion de la venue de Clark Spencer, nous avons eu la chance de voir quelques extraits du film, une dizaine de minutes en tout, qui annoncent un film grandiose. Le film marque aussi la première collaboration entre Disney et la chanteuse Shakira qui interprétera le personnage de Gazelle. Sans plus attendre place aux questions!

Vous avez choisi un lapin et un renard comme personnages principaux, pourquoi pas un éléphant et une sourie ?

Clark Spencer: (Rires) Je pense q’il y a deux raisons à cela. Tout d’abord, renards et lapins sont des ennemis naturels dans la vraie vie, et nous voulions absolument un film avec un rapport proie/ prédateur, deux animaux qui ne s’entendent pas mais qui vont se retrouver à vivre ensemble dans la ville de Zootopia. Et il fallait que ce soit des animaux que les gens comprennent, qu’ils connaissaient. La seconde raison, c’est que le réalisateur Byron Howard adore dessiner des lapins, et Robin des bois et l’un de ses films préférés. Il s’est dit j’adore cette histoire, j’adore ce personnage donc, prenons un renard ! Alors nous avions nos deux personnages principaux.

L’univers de Zootopia est vraiment original, comment avez vous choisi les éléments du décors ?

Clark Spencer: C’est difficile, parce qu’il a tellement de choses différentes. C’est un mélange entre des choses que l’on peut croire réelles, auquel on peu se référer et un mélange d’imagination.Par exemple, pour la création des immeubles, il fallait donner l’impression que c’était une création d’animaux, ça se voit dans les formes,les matériaux naturels, et les fenêtres qui ne sont pas alignées car il y a des animaux de différentes tailles. Si on prête vraiment attention à tous les bâtiments, on voit qu’il sont extrêmement différents, en plus il y a des bâtiments que l’on peut reconnaitre, ( qui réfèrent au monde humain ) , pour pas que ça fasse trop science fiction et que ce soit rattaché à la réalité. C’est vraiment un bon mélange entre des choses que l’on connait et d’autres que l’on ne connait pas. Il y a certaines ch oses que les animaux font :Judy utilise un téléphone,on a jamais vu des animaux faire cela, puis elle bouge son nez d’une façon qui nous rappelle que c’est un lapin.

Pourquoi avoir choisi de collaborer avec Shakira?

Clark Spencer: Nous adorons Shakira, nous sommes de grands fans. Zootopia est comme le monde réel, nous voulions que l’artiste qui participe au projet vienne réellement du monde de la musique, qu’il soit de renommée internationale,et que sa musique marche à travers le monde, c’était une première raison, car elle a une bonne image dans le monde. Une deuxième raison, elle est réellement impliquée dans de nombreuses oeuvres de charité,, elle se soucie vraiment du monde. Nous ne voulions pas choisir une pop star qui ne pensait qu’à son physique. Et Shakira est vraiment une personne sensible, la voix de Gazelle devait être faite par quelqu’un qui la comprendrait. Quand on lui a présenté le film elle est tombé amoureuse de l’histoire, nous sommes tombés amoureux d’elle, et c’est vrai, tout ce qu’elle disait nous nous laissait penser  » tu es le personnage de Gazelle. « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here