[COLLECTION] EPISODE 2 | Steelbook Ad Astra !

Le Steelbook

Le film

Après nous avoir transporter en plein cœur de l’Amazonie avec The Lost City of Z, James Gray nous envoie maintenant dans l’espace avec ce Ad Astra, porté par un Brad Pitt qui en est aussi le producteur. Si The Lost City of Z nous avait totalement captivé, ce nouveau film de James Gray peine à nous convaincre. Tout est minutieusement réalisé mais Ad Astra n’est pas le périple spatial escompté. De grands acteurs, une photographie sublime de Hoyte van Hoytema (directeur de la photographie des derniers films de Nolan), cependant Ad Astra s’enferme dans une aventure (trop) contemplative, méta et interminable en grand manque d’une cohérence scientifiquement crédible. Bien que le film de James Gray fait écho à de nombreuses œuvres spatiales aux réalisateurs primés comme Stanley Kubrick, Andreï Tarkovski, Ridley Scott, Alfonso Cuaron ou encore Christopher Nolan, Ad Astra met lui beaucoup de temps à s’imposer comme un film qui a quelque-chose à dire. L’oeuvre semble alors beaucoup trop méta, mineur par rapport aux ambitions et l’excellente direction artistique.

Contenu Bonus

  • Scènes coupées avec les commentaires audio optionnels du réalisateur James Gray (3′)
  • Vers les étoiles (8′)
  • Un homme nommé Roy (8′)
  • L’équipage du Cepheus (9′)
  • L’art de Ad Astra (11′)
  • Atteindre les étoiles (7′)
  • Commentaires audio de James Gray

Malgré une grande déception quant à son scénario, la direction artistique et la technicité de l’oeuvre est d’une rare beauté. Ces petites featurettes sont là pour nous le rappeler. Au total c’est 43min qui reviennent sur différents aspects du film, le scénario, les thèmes abordés, le personnage de Roy McBride (Brad Pitt), la direction artistiques, les cascades, tout ce qu’on aime pour un film comme celui-ci.

Il faut rajouter à ça deux scènes coupées (3min) avec le commentaire audio de James Gray en option. Ainsi que le fameux commentaire audio du film par James Gray qui est toujours enrichissant.

Conclusion

Malgré une certaine déception sur son scénario, la piste son anglaise en DTS-HD Master Audio 7.1 et la haute définition de l’image nous plongent avec réussite dans cette aventure humaine. Offrant une grande dynamique, le traitement sonore est une grande réussite, tout est parfaitement bien équilibré et la nomination aux Oscars est totalement méritée. On regrette cependant le manque de HD au DTS 5.1 pour la VF vu l’excellent mixage sonore du film. Côté image, on admire encore plus le travail effectué par Hoyte van Hoytema, les contrastes sont parfaits tout comme les couleurs.

Le Steelbook joue lui la sobriété. Mais étonnamment il représente bien l’esprit du film. Pas de désossage, mais quelques reflets métaliques sur l’astronaute au centre de la face. A l’intérieur on a droit à un beau artwork interne mais aucune sérigraphie sur les deux disques (Blu-ray & DVD).

Un bel objet à avoir dans sa collection malgré la déception du film en lui même. Pour autant, je n’exclue pas le revoir un jour.

Où se le procurer ?

Sur la fnac
Sur Amazon

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.