[AVIS] Army of the Dead (2021) Zack Snyder

ARMY OF THE DEAD (Pictured) DAVE BAUTISTA as SCOTT WARD in ARMY OF THE DEAD. Cr. CLAY ENOS/NETFLIX © 2021

Army of the Dead
Réalisé par : Zack Snyder
Avec : Dave Bautista, Ella Purnell, Omari Hardwick, Hiroyuki Sanada
Date de Sortie : 21 mai 2021 sur Netflix
Durée : 2h28min

Synopsis :

Un convoi militaire venant de la zone 51 et transportant une mystérieuse cargaison est vitime d’un grave accident. Un puissant zombie est libéré près de Las Vegas et contamine tous ceux qu’il croise. Plus tard, après que la ville ait été détruite et que la zone soit en quarantaine, le président annonce vouloir détruire celle-ci avec l’arme nucléaire. Le milliardaire Tanaka engage alors un groupe de survivant de la ville, des mercenaires afin de récupérer 200 millions de dollar avant qu’ils ne partent en fumer.

Affiche du film Army of the dead

2.5

Army of the Dead est le nouveau film de Zack Snyder, après le très attendu, le très long mais néanmoins efficace Justtice League. Après Dawn of the dead en 2004, remake du film Zombie (1978) de Romero ; le cinéaste nous offre une nouvelle épopée sur de zombie sur petit écran cette fois. Produit cette fois-ci par lui-même et sa femme ainsi que Netflix, toujours avec fierté de pouvoir diffuser les œuvres de cinéastes aussi populaires voir prestigieux ; Snyder parvient à réaliser un film satisfaisant mais tout à fait quelconque.

Extrêmement simple dans son approche scénaristique, voir parfois ridicule tant les coïncidences sont légions dans ce film,  Army of the Dead est un spectacle. Un spectacle de plus de 2h40 excellemment rythmé où l’ennuie se fait rarement sentir. On ne peut malheureusement pas en dire autant du sentiment de déception à la vue d’un tel spectacle. Efficace dans sa narration ainsi que dans la forme avec une belle utilisation de la profondeur de champs, notamment avec cet enchaînement de plans flous d’objets ou de personnages devenant nets. Un enchaînement que l’on voit à peu près 266 fois dans le film avec toujours cet amour de Snyder pour les plans larges ou zénithaux. 

Image du film Army of the dead
Dave Bautista est Scott Ward &, Nora Arnezeder est Lily alias « Coyote »

Mais rien de nouveau sous le soleil, Zack Snyder est excellent faiseur d’image. Il a d’ailleurs la casquette de directeur de la photographie sur ce film. Lui qui a l’habitude de travailler avec Larry Fong s’essaye ici à contrôler et maîtriser son image dans son intégralité. Il abandonne ici partiellement son numérique sombre pour des couleurs dominantes fades, avec cependant ce savoir-faire de la mise en scène. Avec un budget plutôt limité, le cinéaste parvient aisément à user de décors identiques sans que ce soit redondant, offrant de belles séquences d’actions ou de plans larges iconiques. L’on retrouve par ailleurs toujours cette thématique religieuse, cette fascination de l’image des dieux avec plusieurs plans autour de la figure de la statut de la liberté et surtout de Zeus, remplacé par l’alpha zombie. Celui-ci résidant en effet dans l’Olympus. Un petit clin d’œil pas très fin mais habituel chez le réalisateur.

Malgré de belles propositions de réalisations parfois, le cinéaste déçoit quelque peu en nous offrant un film certes sympathique mais plutôt anecdotique. Rien de profondément intéressant, ni l’univers, ni les thématiques abordées tant le film n’a rien de profond justement, et encore moins les personnages, véritables clichés sur pattes. 

Snyder aime réunir des équipes ces temps-ci mais rarement l’on a pu observer autant de vide dans tant de personnages. Car si le générique d’introduction traditionnel du réalisateur est plutôt réussi, il s’agit là du seul semblant de profondeur de ceux-ci. Ni attachants, ni intéressants, ils ne sont que de la chair destinée au gore décomplexé bien qu’appréciable.

Film tout à fait quelconque dans la filmographie du bonhomme, Army of the Dead s’avère être une belle petite déception. Efficace, agréable mais vide et suffisant. De la part d’un réalisateur aussi talentueux, on est en droit d’en attendre plus.

Reste que le spectacle est au rendez-vous. Vous pourrez esquisser un petit sourire avec le contraste lors d’un enchaînement de séquence entre un tuerie de zombie et la musique Do You really want to hurt me de Culture Club dans un ascenseur au calme plat. Vous serez surpris de voir un aussi beau casting pour ce qui est un Suicide Squad « réussi » version Snyder. Pour l’anecdote Dave Bautista a dû refuser le Suicide Squad de James Gunn pour ce film. Vous prendrez peut-être votre pied devant ces tueries jouissives, ces séquences d’actions spectaculaires et ces nombreuses références. Mais voilà, le constat est là : Army of the Dead est juste un énième bon film de Zombie. Ni plus, ni moins.

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !