[AVIS] Artemis Fowl, Artemis fail !

Artemis Fowl
Réalisé par : Kenneth Branagh
Avec : Ferdia Shaw, Josh Gad, Colin Farrell, Nonso Anozie, Judi Dench, Lara McDonnell
Date de Sortie : 12 Juin 2020 sur Disney +
Durée : 1h 35min

Synopsis :

Descendant d’une longue lignée de criminels, le jeune et richissime Artemis Fowl – 12 ans et déjà doté d’une intelligence hors du commun – s’apprête à livrer un éprouvant combat contre le Peuple des Fées, des créatures puissantes et mystérieuses qui vivent dans un monde souterrain et qui pourraient bien être à l’origine de la disparition de son père 2 ans plus tôt. Pour mener sa lutte à bien, il devra faire appel à toute sa force et à son ingéniosité diabolique, quitte à prendre en otage le capitaine Holly Short – une elfe réputée pour sa bravoure – et l’échanger contre une rançon en or. Pour le nain gaffeur et kleptomane Mulch Diggums – qui va tout tenter pour venir en aide à Holly – et la commandante Root, chef du F.A.R.F.A.DET (Forces Armées de Régulation et Fées Aériennes de DETection, le département de reconnaissance de la police des fées), la partie s’annonce plus que serrée …

Affiche du film Artemis Fowl

2

Après une production longue et non pas sans encombre, Artemis Fowl, saga littéraire à succès de l’irlandais Eoin Colfer débarque enfin au cinéma en VOD sur le service Disney + ! Premier film à vraiment subir le COVID-19 chez Disney et prévu au cinéma pour le 27 Mai 2020 il est le seul long métrage de la line-up a avoir été sacrifié sur leur plateforme toute neuve. Une décision qui prend rapidement sens en découvrant le film.

Prévu depuis 2001 l’adaptation du romancier Irlandais a pris du temps à sortir de terre. Si Lawrence Guterman (Comme Chiens et Chats) a longtemps été considéré à la réalisation c’est finalement Kenneth Branagh bon client de chez Disney qui a pris la main. Celui qui avait contribué à la création du Marvel Cinematic Universe avec le film Thor en 2011 n’en est pas à son coup d’essai chez Disney puisqu’il avait contribué au retour des classiques en live action avec Cendrillon (2015). Il est aussi à l’origine du retour d’Hercule Poirot au cinéma, personnage qu’il a interprété dans son film Le Crime de l’Orient-Express en 2017 et qu’on retrouvera dans Mort sur le Nil très prochainement au cinéma pour la Fox propriété de Disney. Autant vous dire que le choix de Kenneth Branagh à la réalisation coule de source même si ses derniers films n’ont pas fait l’unanimité.

Image du film Artemis Fowl
Ferdia Shaw est Artemis Fowl

Artemis Fowl est ainsi l’adaptation des deux premiers romans de la saga, Artemis Fowl (2001) et Mission polaire (2002), par le scénariste Michael Goldenberg à qui l’on doit notamment le scénario de Peter Pan de P. J. Hogan, Harry Potter et l’ordre du Phénix de David Yates ou le moins apprécié Green Lantern de Martin Campbell. Une saga pleine de gnomes, de fées, de nains et d’un univers vaste et mystérieux des plus cinématographiques. Mais malheureusement le film de Branagh est loin de ce rêve merveilleux et des prémisses merveilleuses de la saga cinématographique qu’il pouvait lancer.

Si l’univers et la direction artistique du film ne sont pas trop décevants on peut pas en dire autant du scénario et du développement de ses personnages quasi nul. À commencer par Artemis Fowl lui même, personnage antipathique, insupportable et tête à claque interprété par Ferdia Shaw. Une sorte de Men In Black Junior qui a tout à apprendre du charisme d’un Will Smith. Si on ne peut pas s’accrocher au personnage principal l’aventure démarre très mal et le reste de la troupe n’est pas là pour remonter le niveau. Colin Farrell grande tête d’affiche de ce nouveau Disney est à peine présent, Judi Dench en commandante fée à la voix grasse rugueuse a l’air d’en avoir marre du tournage et Josh Gad fait le clown comme à son habitude.

Image du film Artemis Fowl
De gauche à droite : Nonso Anozie (Domovoi Butler), Lara McDonnell (Holly Short), Josh Gad (Mulch Diggums) et Ferdia Shaw (Artemis Fowl)

L’histoire nous offre pas une belle introduction à l’univers d’Artemis Fowl, la direction artistique elle nous immerge dans un univers qu’on aimerait découvrir beaucoup plus en détails. Des gnomes, des fées, des nains, rien n’y échappe et tout est plutôt bien retranscrit à l’écran. On aimerait presque en voir une suite rien que pour se replonger dans ce monde qui a toute notre attention. Mais l’aventure ratée nous ramène à la réalité et ce qui semble parfois fantastique se cache rapidement derrière de nombreux défauts en tous genre. Les enjeux semblent plats, tout autant que les personnages dont on ne retient que peu de choses.

Kenneth Branagh offre une belle mise en scène plombée par un scénario par forcément des plus attrayants et inattendu. Un film qui plaira sans doute aux enfants vu son aspect enfantin et familial mais qui mettra les plus grands sur la touche pour toutes les raisons énumérées au dessus. Disney a fait du best-seller littéraire un film anecdotique, aussi anecdotique que Robert De Niro à la production du film. Film qu’il a co-produit avec sa boite de production à l’époque où Weinstein était encore associé au projet. Un film anecdotique qui ressemblerait presque à un téléfilm, étonnamment c’est ce qu’il a fini par devenir. Une commande ratée pour Kenneth Branagh qui se replongera dans sa suite d’Hercule Poirot avec plus de profondeur on l’espère.

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !