[AVIS] France (2021) Bruno Dumont

France
Réalisation : Bruno Dumont,
Scénario : Bruno Dumont,
Avec : Léa Seydoux, Benjamin Biolay, Blanche Gardin...
Photographie : David Chambille
Musique : Christophe
Distribution : ARP Sélection
Durée : 2h14 min
Genre : Comédie Dramatique
Date de sortie : 25 Août 2021 
Affiche du film FRANCE

« France » est à la fois le portrait d’une femme, journaliste à la télévision, d’un pays, le nôtre, et d’un système, celui des médias.

2

 Habitué du festival de Cannes et des critiques divisés, Bruno Dumont revient cette année à l’attaque avec son film France, constat cynique et satire féroce de la France d’aujourd’hui. Il y met en scène les dérives de l’information spectacle, à l’heure où les campagnes présidentielles se préparent.

Le sujet bien traité et la mise en scène de Dumont aurait pu faire de ce film un chef d’oeuvre. Mais force est de constater que c’est tout l’inverse qui se passe. Après Jeanne, et l’excellent Ma Loute en 2016, France signe un retour à bout de souffle de Bruno Dumont qui n’a plus rien à raconter.

Si le film manque de rythme et d’action il est surtout très pauvre. Comme si son cinéaste n’allait pas au bout de sa démarche, ne proposant aucun parcours narratif cohérent ou logique. C’est vrai qu’avec Bruno Dumont on est habitué au bizarre, habitué qu’il enfreigne les règles narratives pour notre plus grand plaisir. Mais c’est ici pour notre plus grand désespoir.

Image du film la loi de la jungle
Léa Seydoux

On a du mal à rester captiver. L’humour ne fonctionne pas ou peu, les personnages secondaires sont vides, tout est misé sur France (le personnage) et son interprétation magistrale de Léa Seydoux. Nombreux sont les haters de Léa Seydoux mais elle signe ici une très belle performance, seul intérêt du film. On a même l’impression que le réalisateur cache la faiblesse derrière la performance de son actrice.

Même Benjamin Biolay et Blanche Gardin habituellement généreux sont rapidement oubliables. On comprend rapidement que de sa satire des médias s’est transformée en une satire de la France dans son personnage principal, qui tombe en dépression. La France va mal mais l’absence de clarté dans sa narration rend le film difficile à apprécier sur un long métrage.

Ennuyeux, à peine drôle, parfois illogique cette satire des médias et de la France d’aujourd’hui a du mal à fonctionner. Léa Seydoux et la première scène du film face à Emmanuel Macron reste les principaux intérêts de France, en espérant voir Bruno Dumont de retour avec plus de choses à raconter.