[AVIS] Hérédité, une véritable bouffée d’air dans le genre !

Hérédité (Hereditary)
Réalisé par : Ari Aster
Avec : Toni Collette, Gabriel Byrne, Alex Wolff
Date de Sortie : 13 Juin 2018
Durée : 2h 06min

Synopsis :

Lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.

Affiche du film Hérédité

4.5

A l’heure où le cinéma d’horreur américain manque bien souvent d’ingéniosité, de consistance et d’intérêt, le film Hérédité de Ari Aster sorti en 2018 est une véritable bouffée d’air dans un genre qui se referme souvent sur lui-même et ses acquis. Produit à l’aide de Palmstar Media, société de production habituée aux belles « petites » productions avec des films comme Beauté Cachée ou encore Some kind of beautiful, le film avait toutes les cartes en main pour s’affranchir des clichés du cinéma d’horreur américain.

Pourtant, Hérédité conte l’histoire assez simpliste d’Annie dont la mère vient de mourir. Elle et sa famille retournent donc habiter chez mère-grand et manque de chance : des phénomènes étranges et inquiétants viennent perturber la jolie petite famille d’Annie, surtout après la mort tragique de sa fille Charlie…

Image du film Hérédité

Le postulat de base reste tout à fait banale, et pourtant le réalisateur décide rapidement de prendre les attentes du public à contre-pied en proposant pendant près des 3/4 du film, un véritable drame psychologique magnifiquement orchestré. En effet, l’œuvre se concentre quasiment exclusivement sur le ressenti d’Annie par rapport à la mort de sa mère, une mort qui la laisse de marbre la faisant profondément culpabiliser. Le réalisateur décide aussi de s’intéresser à ses deux enfants, et surtout Charlie dont l’impact de la perte de mère-grand est terrible.

Ainsi se dessine un film basé sur l’évolution psychologique de ses personnages sous fond d’évènements plus ou moins surnaturels qui illumineront le climax de fin. Cela donne un film d’horreur profondément en marge des œuvres habituelles du genre, avec une volonté réelle de s’affranchir des codes classiques tout en les utilisant avec une mise en scène extrêmement ingénieuse d’Ari Aster.

Les codes ne sont pas reniés. Ils sont tout simplement exploités de manière original grâce à un scénario inventif, presque révolutionnaire du genre. Ainsi, le spectateur a tout de même droit aux jeux de lumières, aux plans larges incluant des apparitions, aux longs silences dans une salle obscure et aux jump scare d’acteurs à l’image de Toni Colette (la mère) absolument dantesque et marquants. Le film fait peur de part son coté surprenant, de part l’atmosphère étouffante qu’il s’en dégage au travers de ces drames familiaux qui prennent aux tripes jusqu’à que l’on sente nous aussi, le poids écrasant de cette tension constante. 

Image du film Hérédité

Hérédité ne cesse de jouer avec les nerfs du spectateurs en lui promettant une chose qui met du temps à s’installer, à arriver, afin de le préparer au mieux au feu d’artifice finale. La mise en scène du cinéaste tend cette tension, ce stresse au maximum, étendant chaque scène comme si le temps devait s’arrêter. Le travail sonore autour de ces plans parfois presque picturaux donne à l’œuvre une dimension dramatique et surprenante à la limite du bestial. L’œuvre approche ainsi la perfection non seulement visuelle du genre de l’horreur mais aussi sensorielle. L’expérience devant Hérédité est donc totale, notamment grâce à la maestria du réalisateur. En effet, chaque évènement ou plan sur un objet est synonyme d’une conséquence future, magistralement installée par cette mise en scène d’une efficacité et d’une précision hallucinante.

Il ne semble donc pas exagérer, malgré quelques longueurs à dénoter, de déclarer que cette œuvre est un film important, non seulement pour le genre mais aussi pour le cinéma en général. Il ne se contente pas d’être un simple divertissement aussi surprenant qu’un scénario de Marvel Studios, et dépasse toute identité de genre afin de nous proposer une véritable grande expérience de cinéma. Ari Aster pourrait bien avec Hérédité avoir signé l’une des œuvres phares de ces dernières années en terme de cinéma de genre. Un film non seulement important mais aussi extrêmement agréable à visionner.

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !