[AVIS] Le Roi Lion (2019) Jon Favreau

Le Roi Lion (The Lion King)
Réalisé par : Jon Favreau
Avec les voix françaises de : Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno, Jamel Debbouze, Alban Ivanov…
Avec les voix originales de : Donald Glover, Beyoncé Knowles Carter, James Earl Jones, Chiwetel Ejiofor, Seth Rogen…
Date de Sortie : 17 juillet 2019
Durée : 1h 58min

Synopsis :

Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l’ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l’exil de Simba. Avec l’aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit…

Affiche du film Le Roi Lion

3

Disney continue la modernisation de ses grands classiques d’animation en version « live » et après Le Livre de la Jungle, Cendrillon, La Belle et la Bête ou encore Dumbo, le géant aux grandes oreilles s’attaque désormais à une oeuvre de taille, celle du Roi Lion ! Et c’est Jon Favreau qui s’y colle, lui qui avait déjà réalisé Iron man ou plus récemment Le Livre de La Jungle a la lourde tâche de réaliser un film sur des lions en prises de vues réelles. Mais à l’image du Livre de la Jungle, le réalisateur peut s’appuyer sur des technologies toujours plus efficaces et plus détaillées.

C’est d’ailleurs la grande force du film, celle de nous plonger dans un monde uniquement réalisé en 3D aux allures de documentaire animaliers. En effet seul un plan dans le film n’est pas numérique, celui d’un soleil levant dès les premières secondes. Tout semble pourtant si réel, c’est l’accomplissement d’un processus long, complexe et itératif, à commencer par la création d’un monde virtuel, rien que ça ! Pour Le Roi Lion les équipes d’effets spéciaux ont créé un monde au rayon de 160km en réalité virtuelle où le directeur de la photographie Caleb Deschanel et le réalisateur Jon Favreau pouvaient se balader et trouver de manière concrète les spots pour tourner les plus belles séquences. Comme pour un vrai film, l’équipe artistique a donc eu droit à un repérage (virtuel) sur la terre des lions. Mais ce n’est pas tout ! Pour tourner le film sans qu’il ai l’air trop parfait et trop faussement numérique, lui donner en somme l’allure d’un film en prises de vues réelles, Caleb Deschanel a profité de vrais steadycams, drones et grues dans ce monde totalement virtuel. Un travail de titan qui permet au film de s’imposer définitivement comme un film en prises de vue réelles créé intégralement à l’ordinateur. Ou quand l’animation dépasse la réalité.

Image du film Le Roi Lion
Simba

Pour aller encore plus loin dans le réalisme, les acteurs jouaient les scènes sur un plateau comme un vrai film. Uniquement dans la V.O. évidemment puisque la VF s’impose comme un vrai désastre ! En V.O. vous retrouverez notamment Donald Glover, Beyoncé Knowles Carter, James Earl Jones, Chiwetel Ejiofor, Seth Rogen et Keegan-Michael Key pour des chansons évidemment en dessous des originales mais parfois fortes de propositions.
En France, c’est entre autres Rayane Bensetti, Jean Reno, Alban Ivanov, Jamel Debbouze et Anne Sila qui s’y collent pour un résultat désastreux. Seul Jamel Debbouze s’en sort bien, même Jean Reno qui incarnait déjà Mufasa dans le film d’animation manque de puissance. Et ne parlons pas des chansons !

L’idée même de remettre au goût du jour certains classiques Disney n’est pas mauvaise, si la réinterprétation apporte une approche supplémentaire. Comme Marry Poppins qui s’avérait être une suite ou comme le prochain Mulan qui s’est permis quelques libertés. Mais Jon Favreau se contente de rééditer en 3D ce qui a l’époque a été fait en 2D, l’émotion en moins. Si le film est magnifique techniquement, la magie elle a disparue. Cependant Favreau a au moins l’audace d’apporter du neuf visuellement, contrairement à ses confrères réalisateurs d’autres remake live-action.

Image du film le Roi Lion
Scar

On est loin de la magie Disney d’entant, mais on se replonge néanmoins dans la terre des lions avec nos yeux d’enfants. Le film joue la nostalgie pour les plus grands et la carte du lionceau pour les plus jeunes. Oui vous aurez envie d’adopter un lionceau après avoir vu le film tant la créature est une réussite visuelle. Sinon vous pouvez vous replonger dans l’animé de 1994 parce que c’était pas si mal, c’était même bien mieux ! Et on espère que la prochaine fois qu’on retrouvera Jon Favreau au cinéma ce sera pour le retrouver au plus grand de sa forme ! En attendant il sera le Showrunner de la série Star Wars The Mandalorian sur Disney +.

Seul le retour d’Elton John a de quoi nous réconforter ! L’artiste anglais qui a eu droit son biopic Rocketman, avait déjà chanté pour le Roi Lion. Son titre Can You Feel The Love Tonight avait notamment remporté l’Oscar de la meilleure chanson ! Il revient ici avec Never Too Late qu’on vous laisse écouter…

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !