[AVIS] Novembre (2022) Cédric Jimenez

Novembre
Réalisation : Cédric Jimenez
Scénario : Olivier Demangel et Cédric Jimenez
Avec : Jean Dujardin, Anaïs Demoustier, Sandrine Kiberlain, Jérémie Renier, Lyna Khoudri...
Photographie : Nicolas Loir
Musique : Guillaume Roussel
Distribution : Studiocanal
Durée : 1h40min
Genre : Policier
Affiche du film Novembre

Une plongée au cœur de l’Anti-Terrorisme pendant les 5 jours d’enquête qui ont suivi les attentats du 13 novembre.

4

Après Bac Nord (2021), qui avait fait débat l’an dernier au Festival de Cannes, Cédric Jimenez retrouve la croisette pour un sujet des plus sensibles… les attentats du 13 Novembre 2015. Un sujet que beaucoup estimaient trop risqué à traiter et qui, dès l’annonce du projet a encore fait débat. Il y a de quoi, 6ans après les faits tout l’assaut a été reconstitué en long et en large par toutes les télés imaginables. Toute la presse a évoqué le sujet sous tous les angles. Les Français en ont marre d’en entendre parler et pourtant… Cédric Jimenez réussi l’exploit de nous y réintéressé et offre avec Novembre son Zéro Dark Thirty (2013) à la Française !

Kathryn Bigelow avait tout à dire concernant la longue traque de Ben Laden dans son film Zéro Dark Thirty (2013). Aussi surprenant soit-il, Cédric Jimenez a aussi tout à dire concernant la courte traque des terroristes du 13 Novembre ! Bien qu’on connaisse déjà ce terrible drame, le film nous aspire rapidement dans son récit à la tension permanente qui suit les quelques jours de traque, sans nous laisser le temps de respirer. Un thriller fort et haletant qui n’offense en rien les victimes, se concentrant uniquement sur la traque des terroristes.

Image du film Novembre

On redécouvre les faits sous un nouvel angle. Celui de la brigade anti-terroriste portée par une équipe d’excellents acteurs dont Jean Dujardin, Anaïs Demoustier, Sandrine Kiberlain ou encore Jérémie Renier qui font un tout fabuleux. Une équipe portée par un Jean Dujardin impeccable mais qui n’efface en rien ce tout, cette cohésion. Bien au contraire. Il laisse de la place à tout le monde. A l’image de l’enquête, le film met en avant le côté soudée d’une équipe où chaque personne a été décisive à un moment clé. Chaque acteur est presque le protagoniste de l’histoire au moment venu. On oublie pas non plus Lyna Khoudri qui ne cesse de s’imposer comme une actrice montante du cinéma français, elle incarne ici un personnage indispensable à l’enquête.

Filmé à la froideur d’un documentaire sur les faits, Novembre nous immerge continuellement dans cet univers jusque là dans l’ombre. Une enquête qu’on pensait alors vue et revue se dévoile alors à travers l’œil aiguisé de Cédric Jimenez. Toujours sous tension on découvre alors plusieurs éléments peu évoqués dans la presse, surprenants, parfois presque flippants. On est happé par l’enquête qui s’annonce pleine de rebondissements. Comme si ce que l’on voyait à l’écran ne pouvait pas être réel. Puis on retrouve certaines scènes clés qui nous raccrochent à la réalité qu’on connait.

Pendant tout le film Cédric Jimenez n’en fait pas trop, il fait juste ce qu’il faut pour nous accrocher avant de faire monter la tension crescendo pour une séquence finale immersive qui n’est pas sans rappeler celle de Zéro Dark Thirty. La comparaison est frappante, les deux films aussi puissants soient-ils mettent sous les projecteurs deux des plus grandes traques terroristes du XXIe siècle avec une grande justesse.

Novembre n’a rien à envier à son confrère américain, il offre un thriller juste, digne, intéressant et haletant !


VODKASTER | ALLOCINE | SENSCRITIQUE | LETTERBOXD