[AVIS] Vice Versa (2015) Pete Docter & Ronnie del Carmen

Vice-Versa (Inside Out)
Réalisation : Pete Docter & Ronnie del Carmen
Scénario : Pete Docter, Meg Lefauve et Josh Cooley
Avec les V.F. de : Charlotte Le Bon, Gilles Lellouche, Mélanie Laurent, Pierre Niney...
Avec les V.O. de : Amy Poehler, Lewis Black, Kyle MacLachlan, Bill Hader...
Musique : Michael Giacchino
Distribution : The Walt Disney Company France
Durée : 1h34min
Genre : Animation, Aventure
Date de sortie : 17 Juin 2015
Affiche du film Vice Versa

Au Quartier Général, le centre de contrôle situé dans la tête de la petite Riley, 11 ans, cinq Émotions sont au travail. À leur tête, Joie, débordante d’optimisme et de bonne humeur, veille à ce que Riley soit heureuse. Peur se charge de la sécurité,  Colère s’assure que la justice règne, et Dégoût empêche Riley de se faire empoisonner la vie – au sens propre comme au figuré. Quant à Tristesse, elle n’est pas très sûre de son rôle. Les autres non plus, d’ailleurs… Lorsque la famille de Riley emménage dans une grande ville, avec tout ce que cela peut avoir d’effrayant, les Émotions ont fort à faire pour guider la jeune fille durant cette difficile transition. Mais quand Joie et Tristesse se perdent accidentellement dans les recoins les plus éloignés de l’esprit de Riley, emportant avec elles certains souvenirs essentiels, Peur, Colère et Dégoût sont bien obligés de prendre le relais. Joie et Tristesse vont devoir s’aventurer dans des endroits très inhabituels comme la Mémoire à long terme, le Pays de l’Imagination, la Pensée Abstraite, ou la Production des Rêves, pour tenter de retrouver le chemin du Quartier Général afin que Riley puisse passer ce cap et avancer dans la vie…

4.5

Depuis Toy Story 3 (2010), les studios PIXAR Animation sont passés à côté de tout. A commencer par la suite du très grand Cars (2006), en passant par celle de Monstres & Compagnie (2001) sans oublier, le passé inaperçu, Rebelle (2012). Un passage à vide qui a permis aux Studios, après 1 an d’absence, de revenir sur le devant de la scène plus créatifs que jamais. Un retour des plus importants puisque l’excellent Vice Versa ne sera pas seul, Le Voyage d’Arlo (2015) – autre long métrage PIXAR -viendra clôturer cette année riche en émotions. Pour ce retour sur le devant de la scène, Pixar présente même le film en Hors-Compétition au Festival de Cannes, ce qui est assez rare pour un film d’animation.

Cette nouvelle création du studio à la lampe est aussi la nouvelle création de l’un de leur réalisateur fétiche, Pete Docter en co-réalisation avec Ronaldo Del Carmen. Pete Docter a notamment réalisé Là Haut (2009) et Monstres & Cie (2001). Il est aussi le scénariste de Toy Story et de Wall-e (2008), rien que ça ! Il nous livre avec Vice Versa une nouvelle aventure pleine de magie.

Vice Versa nous plonge dans la tête de Riley, une jeune fille qui découvre la vie et ses émotions principales.
Resté assez mystérieux dans sa promotion, Vice Versa surprend de part son originalité et son sens du détail. Éléments narratifs placés avec légèreté, personnages attachants – même s’il on parle ici d’émotions- et humour présent avec finesse, Vice Versa est plus un film sur la vie qu’un simple long métrage d’animation. Il met d’ailleurs en avant une des valeurs chères et récurrente à PIXAR: le développement personnel, par la famille et les amis. Une vrai leçon qui nous empêche pas de rire mais aussi de pleurer nous faisant passer des rires aux larmes, mettant nos émotions à l’honneur.

Image du film Vice Versa

Même si un manque d’intensité se fait ressentir, le voyage reste tout de même fabuleux et coloré. Une maîtrise de la narration et un univers coloré ainsi qu’une animation très réussi on revient à du grand PIXAR, avec toute la maturité qui va avec. Un film ouvert à tous mais surtout adressé à un publique jeune et mature, à voir en famille ou entre amis.

Concernant les voix, Pixar vise toujours haut et invite un casting VF très bon. Charlotte Le Bon incarne magnifiquement JoiePierre Niney toujours excellent incarne peurMélanie Laurent incarne Dégoût avec justesseGilles Lelouche surprend en incarnant Colère (sans doute le meilleur personnage) tandis que Marilou Berry incarne parfaitement Tristesse. Le casting des émotions de Riley réussi son pari même si aucun d’eux n’est un vrai comédien de doublage. Françoise Cadol et Alexis Victor comédiens de doublage incarnent eux les parents de Riley.

Ils remplacent ainsi Amy Poehler, Bill Hader, Mindy Kaling, Lewis Black, Kyle MacLachlan, Diane Lane et Phyllis Smith les voix américaines.

On l’attendait ce retour du fils prodige qu’est l’originalité et la créativité qui a forgé les Studios, tout est bien là, comme avant. Émouvant, créatif et original, marque le retour de PIXAR à son plus haut niveau, captivant du début à la fin, et même pendant le générique.