Les Anecdotes #21 – Incroyable mais vrai (2022)

Incroyable mais vrai est un film réalisé par Quentin Dupieux sortie le 22 Juin 2022 au cinéma. On y retrouve notamment Alain Chabat, Léa Drucker, Roxane Arnal, Benoît Magimel, Anaïs Demoustier ou encore Grégoire Bonnet.

Alain et Marie forment un couple désireux d'enfin investir dans une maison. Lors de leur visite immobilière, l'agent finit par les conduire au sous-sol et les convainc d'emprunter un conduit. De là, leurs vies, à tous les deux, sont bouleversées.

La musique

Toute la bande originale du film est tirée d’un seul et même vinyle. L’album Jon Santo Plays Bach de Jon Santo, un des pseudonymes de l’allemand Andreas E. Beurmann. Pour ceux qui auraient reconnu c’est une reprise de Bach au synthétiseur datant des années 70. Un disque que Quentin Dupieux apprécie particulièrement et qui s’est rapidement imposé dans sa tête comme la seule et unique bande originale du film.

Il retrouve dans ce son surprenant, la magie cosmique qu’il recherchait. Une réussite ! Sur les 30min du vinyle, Quentin Dupieux estime en avoir utilisé que 80% après l’avoir minutieusement charcuté pour en tirer le meilleur.

Les comediens

Quentin Dupieux a écrit le film pour Alain Chabat et Léa Drucker. S’il connait bien Alain Chabat après l’avoir dirigé dans Réalité en 2014, dans Au Poste ! en 2018 pour un petit caméo vocal ou encore dans son prochain film Fumer fait tousser, il n’a jamais tourné avec Léa Drucker. C’est d’ailleurs une actrice avec laquelle il voulait travailler depuis longtemps.

Il a d’ailleurs commencé l’écriture autour de ce couple de personnage, sans savoir quel direction allait prendre le film.

Le montage

Le montage parfois déconstruit semble avoir été écrit tel quel. Cependant ce n’est que sur la table de montage que ce choix de déstructurer certaines parties du récit s’est imposé de lui même. Un côté déstructuré minimaliste que le réalisateur / monteur n’a pas souhaité pousser plus loin, n’aimant pas perdre le spectateur dans ces techniques de narration.

L’image floue

A chaque film Dupieux expérimente par peur de l’ennuie. Aussi directeur de la photographie, le réalisateur aime rechercher une nouvelle identité visuelle à chaque nouveau projet. Un choix qui se rabat souvent sur des optiques douces cassant le côté brut des nouvelles caméras ciné au rendu hyper détaillé.

Ici Quentin Dupieux est tombé amoureux d’un Zoom des années 80 modifié par un loueur de caméra ayant cerné la passion du cinéaste pour les choses floues et cassées. Un Zoom qui offre une image littéralement voilée avec une zone de netteté toute petite.

Un choix risqué et décrié par le public, qui habitué à une grande précision de l’image est ici dérangé par un flou presque total. Un choix que Dupieux ne regrette pas, cependant il n’ira plus jamais aussi loin dans l’identité visuelle de ses prochains films.

Image du film Incroyable mais vrai

C’est mieux en réel

Quentin Dupieux souhaitait voir des fruits se décomposer à l’image. Symbolique forte qu’il a préféré tourner en réel. L’équipe a en effet pu laissé une caméra pointée sur les fruits qui pourrissent pendant toute la durée du tournage, d’environ une vingtaine de jours.

Roxanne est une Léa rajeunie !

Dans le film Roxane Arnal incarne une version rajeunie du personnage de Léa Drucker. Une ressemblance frappante que certains pensaient même être le fruit d’un rajeunissement numérique. Non ce n’est pas des effets spéciaux mais bien Roxane Arnal qui a passé quelques jours sur le tournage à observer Léa Drucker pour pouvoir l’incarner à la perfection. Une réussite !

Le film est disponible en DVD / Blu-ray depuis le 18 Octobre avec un commentaire audio de Quentin Dupieux qui pourra compléter cet article !

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !