Les Anecdotes #6 – The power of the dog (2021)

The power of the dog est un film réalisé par Jane Campion sortie le 1er Décembre 2021 sur Netflix. On y retrouve Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst, Jesse Plemons, Kodi Smit-McPhee ou encore Thomasin McKenzie.

Originaires du Montana, les frères Phil et George Burbank sont diamétralement opposés. Autant Phil est raffiné, brillant et cruel – autant George est flegmatique, méticuleux et bienveillant. À eux deux, ils sont à la tête du plus gros ranch de la vallée du Montana. Une région, loin de la modernité galopante du XXème siècle, où les hommes assument toujours leur virilité et où l'on vénère la figure de Bronco Henry, le plus grand cow-boy que Phil ait jamais rencontré. Lorsque George épouse en secret Rose, une jeune veuve, Phil, ivre de colère, se met en tête d'anéantir celle-ci. Il cherche alors à atteindre Rose en se servant de son fils Peter, garçon sensible et efféminé, comme d'un pion dans sa stratégie sadique et sans merci…

Jesse Plemons et Kirsten Dunst

Elisabeth Moss devait retrouver Jane Campion avec qui elle a tourné deux saisons de la série Top of the Lake. Mais, occupée par le tournage du film Next Goal Wins de Taika Waititi, elle est remplacée par Kirsten Dunst avec qui Jane Campion avait beaucoup envie de travailler. Quant à Jesse Plemons qui incarne George Burbank, il remplace Paul Dano trop occupé par le tournage de The Batman de Matt Reeves.

Les deux acteurs ont déjà joué ensemble dans Fargo et sont d’ailleurs fiancés depuis janvier 2017.

Des acteurs imprégnés du rôle

Kirsten Dunst et Benedict Cumberbatch étaient tellement dans leurs rôles qu’ils ne se sont jamais parlé durant le tournage.

Benedict Cumberbatch ne s’est pas lavé pendant les deux premières semaines du tournage. Il s’est aussi empoisonné à la nicotine trois fois consécutives en fumant trop de cigarettes.

Kirsten Dunst s’est quant à elle entraînée à fond pour jouer le morceau de piano qu’elle joue à l’écran. Elle en a en réalité joué deux mais l’un d’entre eux a été coupé au montage.

Image du film The power of dog
Benedict Cumberbatch est Phil Burbank

Cannes et Netflix une histoire d’amour (ou pas)

Si le film a été présenté à Venise en avant première, il a été invité au Festival de Cannes en Hors Compétition, mais Netflix a refusé l’invitation. Un refus qui ne vient pas améliorer la relation entre le Festival et la plateforme de streaming.

Le film a cependant remporté le Lion d’argent de la meilleure réalisation à Venise.

Une adaptation de mains en mains

Les droits d’adaptation du livre éponyme de Thomas Savage (1967) ont erré de mains en mains sans qu’aucun artiste n’arrive à mettre le projet sur pied. Paul Newman a notamment été intéressé par l’adaptation mais n’a jamais concrétisé le projet.

Le Montana en Nouvelle Zélande

Si le film se passe dans le Montana des années 20, il a en réalité été tourné en Nouvelle Zélande, le pays natal de Jane Campion. Commencé le 10 janvier 2020 le tournage a pris fin le 15 juillet de la même année à cause de la pandémie de Covid-19.

Bloqués sur place, Benedict Cumberbatch, Kirsten Dunst et Jesse Plemons sont restés en Nouvelle-Zélande pendant le confinement du pays.

Image making of du film The Power of Dog
Image making of du film The Power of Dog
Image making of du film The Power of Dog

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !