[AVIS] Rocketman, Elton John tire sa révérence !

    0
    Taron Egerton as Elton John in Rocketman from Paramount Pictures.

    Synopsis :
    Rocketman nous raconte la vie hors du commun d’Elton John, depuis ses premiers succès jusqu’à sa consécration internationale.
    Le film retrace la métamorphose de Reginald Dwight, un jeune pianiste prodige timide, en une superstar mondiale. Il est aujourd’hui connu sous le nom d’Elton John.
    Son histoire inspirante –  sur fond des plus belles chansons de la star – nous fait vivre l’incroyable succès d’un enfant d’une petite ville de province devenu icône de la pop culture mondiale. 

    4

    Non on ne parle pas du rugbyman Joe Rokocoko surnommé Rocketman ni du dictateur Nord-Coréen Kim Jong-un surnommé ainsi par Trump mais bien du légendaire Elton John toujours en pleine forme du haut de ses 72ans ! Quelques mois après Freddie Mercury c’est donc au tour de cette autre légende de la musique anglaise de s’offrir son propre biopic mais contrairement au précédent et chose rare, le film fait le portrait d’un homme toujours vivant, un homme qui d’ailleurs en supervise la production. Avec l’apparition du logo Rocket Pictures on s’attend à un biopic classique faisant l’apologie d’une légende qu’on connait finalement assez bien; et bien non Rocketman surprend là où on ne l’attend pas !

    Sélectionné en hors compétition au Festival de Cannes 2019, Rocketman offre à Marv Films (Kingsman, Kick-ass, X-men Le Commencement…) la première montée des glorieuses marches. Il n’existait pas de meilleur endroit pour diffuser l’avant première de ce film hybride, mélange de genres et d’émotions à l’image de son sujet. Après I’m Still Ending Elton John revient donc à l’assaut de la croisette et du Festival de Cannes; une avant première qui sonne comme une revanche pour Dexter Fletcher aussi à l’oeuvre sur Bohemian Rhapsody mais malheureusement non crédité (on vous parle de tout ça juste ici). Une revanche ovationnée dans la grande salle du théâtre lumière avec un Taron Egerton larmoyant et un Elton John des étoiles dans les yeux.

    Si Dexter Fletcher avait réussi à sauver les meubles pour Bohemian Rhapsody notamment grâce à son acteur principal Rami Malek, il s’offre ici un autre jeune talent très prometteur; Taron Egerton la star notamment de Kingsman ou encore de son film Eddie The Eagle. Un acteur qui n’était pas le premier choix pour la production (a la base Tom Hardy était rattaché au projet) mais qui prouve avec une grande justesse qu’il en était le bon choix ! Un acteur qui n’incarne pas une copie d’Elton John comme l’aurait pu être Rami Malek dans Bohemian Rhapsody, le jeune acteur de Kingsman incarne ici bien plus que le personnage emblématique, puisque ne vous y méprenez pas, Rocketman n’est pas qu’un simple biopic. Rocketman est un film qui, voué à ne pas pouvoir résumer la vie de l’artiste en deux heures offre une comédie musicale haute en couleurs et en désespoir; comme la vie de l’artiste.

    Taron Egerton plays Elton John in Rocketman from Paramount Pictures.

    Le film effleure la vie de l’artiste sans vraiment rentrer dans les détails. Entre réalité et fiction il n’offre pas non plus une biographie détaillée d’Elton John mais comme l’a dit le chanteur, un biopic inhabituel puisque sa vie n’a rien d’habituel. Le film en garde tous les aspects (les bons et les mauvais) et les assume. Si certains studios proposaient au chanteur d’atténuer le sexe et la drogue, Elton John lui a refusé voulant assumer sa vie. Ses addictions, son homosexualité, sa solitude, tout est évoqué dans le film, Elton John tire sa révérence et règle ses comptes. Le film évoque tant bien son amitié et le chemin parcouru avec son parolier Bernie Taupin (Jamie Bell) que la trahison de son ancien compagnon et manager John Reid (Richard Madden) sans pour autant coller au réel et en rédiger l’histoire détaillée. Sur le fond, Elton John avoue tout; sur la forme Dexter Fletcher se fait plaisir, après avoir du rattraper le travail de Bryan Singer sur Bohemian Rhapsody !

    Ainsi Rocketman se concentre sur une mise en scène extravagante, colorée et surtout sur un aspect comédie musicale surprenant. Si la comparaison à Bohemian Rhapsody peut être évidente de part l’aspect biopic et la participation du même réalisateur, il n’ont finalement pas grand chose en commun. Rocketman offre notamment de réelles performances musicales de son acteur principal. Taron Egerton nous éblouie dans la peau d’un des artistes les plus talentueux de sa génération dans un film qu’il considère aussi plus comme une comédie musicale qu’un biopic sur le grand artiste renommé. Il est aussi très bien accompagné de Jamie Bell (Bernie Taupin) l’acteur de Billy Elliot qu’on a pu voir dans Snowpiercer ou qu’on retrouvera bientôt dans le très bon Skin. On retrouve également Richard Madden (John Reid) aperçu dans Game Of Thrones mais aussi Bryce Dallas Howard la fille du réalisateur Ron Howard (Rush, Davinci Code…) qu’on a pu apercevoir dans Spider-man 3 ou encore Jurassic World qui incarne ici la mère d’Elton John. Tous apportent une touche à cette belle comédie musicale sans pour autant piquer la vedette à l’excellent Taron Egerton.

    Les musiques entrainantes d’Elton John à la sauce Taron Egerton valent le coup ! Rocketman n’est pas forcément le biopic attendu mais il reste un très beau film coloré et musical où Taron Egerton continue de prouver son talent en ajoutant la compétence musicale à son bel attirail. Si le film garde une très grande part de fiction, Elton y tire sa révérence et fait le constat d’une grande carrière constamment en montagnes russes émotionnelles.

    PARTAGER

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.