[AVIS] Hitchcock, plongée romancée dans le making de Psychose !

DSC_9314.NEF

Hitchcock
Réalisé par : Sacha Gervasi
Avec : Anthony Hopkins, Helen Mirren, Scarlett Johansson, Toni Collette, Jessica Biel, James D’Arcy
Date de Sortie : 6 Février 2013
Durée : 1h38min

Synopsis :

Alfred Hitchcock, réalisateur reconnu et admiré, surnommé « le maître du suspense », est arrivé au sommet de sa carrière. A la recherche d’un nouveau projet risqué et différent, il s’intéresse à l’histoire d’un tueur en série. Mais tous, producteurs, censure, amis, tentent de le décourager. Habituée aux obsessions de son mari et à son goût immodéré pour les actrices blondes, Alma, sa fidèle collaboratrice et épouse, accepte de le soutenir au risque de tout perdre. Ensemble, ils mettent tout en œuvre pour achever le film le plus célèbre et le plus controversé du réalisateur : PSYCHOSE.

Affiche du film Hitchcock

2.5

Hitchcock, le maître du suspense qu’on connait finalement peu se dévoile un peu plus avec ce film inspiré du roman Alfred Hitchcock and the Making of Psycho de Stephen Rebello. Le film réalisé par Sacha Gervasi, scénariste notamment du Terminal de Steven Spielberg, conte l’histoire d’Hitchcock à travers la création de son film le plus emblématique, Psychose. Hitchcock (le film) se veut ainsi comme un mélange de Making-of et de portrait d’une légende du cinéma, un film sur l’homme mais aussi sur le cinéma lui même.

Un film sur l’homme qui montre Hitchcock sous son (vrai) visage. Une légende réincarnée en Anthony Hopkins qui avec quelques prothèses offre une immense présence à l’écran ! Bien que très gentil, le film de Sacha Gervasi tire le portrait d’un cinéaste habité par son œuvre, et d’un homme angoissé, ici par une potentielle liaison de sa femme en plein tournage de son film psychose. Pour le portrait réaliste du cinéaste on repassera, et on préfère vous conseiller le téléfilm HBO The Girl, réalisé par Julian Jarrold où l’on y retrouve son obsession pour ses muses notamment avec l’actrice Tippi Hedren.

Image du film Hitchcock
Anthony Hopkins (Alfred Hitchcock) & Scarlett Johansson (Janet Leigh)

Dans Hitchcock évidemment certains passages sont le fruit du romanesque, on a ainsi du mal à déceler le vrai du faux. Cette liaison par exemple, entre Alma Reville la femme d’Hitchcock et Whitfield Cook un de ses scénaristes a bien eu lieu mais dix ans auparavant. Le côté biopic perd donc de son intérêt et certaines anecdotes finissent par passer à la trappe même si on comprend les grandes lignes.

Mais Hitchcock est aussi un film sur le cinéma. On plonge dans le Hollywood de la fin des années 50, où la censure est maître. Le film nous fera découvrir l’envers du décors pour quelques séquences clés du film de 1960. Des images inédites puisque rares sont les images de plateau, et encore plus en couleur. Les décorateurs ont ainsi fait un énorme travail de recherche afin de retrouver toutes les couleurs du décors pour donner ce noir et blanc si réussi et reconstituer au maximum le lieu d’époque.

Mais Hitchcock peine à nous emporter. Si son côté biopic reste malgré tout raté, on prend tout de même plaisir à découvrir ce faux making of de Psychose. Un film à découvrir après avoir vu l’œuvre de 1960 pour mieux en comprendre tous les aspects. Hitchcock (le film) tente d’ailleurs d’en récupérer l’univers musical. Danny Elfman avait en effet retravaillé les compositions de Bernard Herrmann pour le remake de Psychose signé Gus Van Sant. Il signe ici une B.O. oubliable mais très adaptée.

Image du film Hitchcock
Helen Mirren (Alma Reville) & Anthony Hopkins (Alfred Hitchcock)

Enfin si Anthony Hopkins signe une très belle performance, il est aussi accompagné par un excellent casting, grand point du film. Helen Mirren ne déçoit jamais et son interprétation de la femme d’Hitchcock, Alma Reville prouve une fois encore son immense talent. On retrouve également Scarlett Johansson en Janet Leigh, Toni Collette en assistante d’Hitchcock et James D’Arcy en Anthony Perkins rôle principal de Psychose. Tous vous feront passer un bon moment à défaut d’avoir un film à la hauteur du cinéaste. Sacha Gervasi signe un premier film de performances d’acteurs, bien décevant par rapport au mythe qui entoure la légende mais tout de même assez appréciable pour apprendre quelques traits d’histoire passionnants et d’en découvrir un peu plus sur l’inventeur du caméo.

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !