[AVIS] Lifechanger, étrange et répétitif !

0

Synopsis:
Drew possède la capacité de dupliquer les corps de différentes personnes, dont il consomme l’énergie et prend l’apparence. Il est sans cesse obligé de se nourrir de la force vitale de ses victimes, sous peine de disparaître lui aussi.

L’Etrange Festival nous régale chaque année de toutes sortes de films, des pépites de cinéma indépendant, en passant par des oeuvres gores, des films innovants, des essais artistiques ou encore des ratés cinématographiques; que des films qui ont un point commun, le cinéma de genre et l’envie d’aller au bout de son idée même la plus saugrenue. Mais l’Etrange Festival nous propose aussi des hybrides, des mélanges de tout ce qui se fait à l’étrange comme Lifechanger.

Lifechanger est l’oeuvre du réalisateur Justin McConnell qui n’en est pas à son coup d’essai. Habitué de série B il réalise ici une oeuvre un peu plus personnelle; une oeuvre qui fait écho au décès de son fidèle compagnon de travaille Kevin Hutchinson en 2012. Le film va évidemment aborder le deuil mais sous une forme pour le moins intelligente. Un concept assez brillant qui peine à se lancer réellement. 

Drew ce personnage principal ou plutôt cette entité voyage de corps en corps, prenant l’âme de ceux qu’elle consume. Ainsi Drew prend la forme de plusieurs personnes mais aspire aussi leur âme et certains de leurs souvenirs. Drew va donc reprendre l’amour d’une de ses victimes envers une femme, une habitué d’un bar qu’il va tenter de récupérer. Mais Drew doit changer de corps fréquemment et va donc reprendre contact avec cette femme sous ses plusieurs formes. Une histoire qui va rapidement tourner en rond pour une fin des plus décevantes et des plus bizarres.

Les acteurs signent cependant une bonne performance, incarnant à chaque fois un double personnage crédible !

On perd rapidement le fil pour une histoire qui arrivait à nous captiver, dans son ambiance et ses idées mystérieuses. Mais la fin décevante se fait suivre d’une étrange clôture, d’une conclusion mystérieuse qui fait hommage à Alien (on en dit pas plus), une conclusion en adéquation parfaite avec l’Etrange Festival, qui le classe d’ailleurs en tant que nouveau talent ! On en retiendra pas beaucoup plus d’un film qui tente des choses sans vraiment les réussir. De bonnes idées, de bonnes choses mais le spectateur lâche malheureusement assez rapidement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.