[AVIS] Nous Finirons Ensemble, d’une sincérité forte !

0

Synopsis :
Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu’il n’a pas vue depuis plus de 3 ans débarque par surprise pour lui fêter son anniversaire ! La surprise est entière mais l’accueil l’est beaucoup moins… 
Max s’enfonce alors dans une comédie du bonheur qui sonne faux, et qui mettra le groupe dans des situations pour le moins inattendues.
Les enfants ont grandi,  d’autres sont nés, les parents n’ont plus les mêmes priorités…  Les séparations, les accidents de la vie… Quand tous décident de ne plus mettre de petits mouchoirs sur les gros bobards, que reste-t-il de l’amitié ?

4

9ans après le succès des Petits Mouchoirs (2010) et ses 5 millions d’entrées, Guillaume Canet et sa bande de potes reviennent pour cette suite Nous Finirons Ensemble, 6e film du réalisateur et acteur Français. Tous ont rempilé pour ce deuxième opus, François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche, Laurent Lafitte, Benoît Magimel, Pascale Arbillot, Valérie Bonneton et Joël Dupuch. Tous ont pris un malin plaisir à incarner une fois encore ces personnages attachants et authentiques qui ont fait le succès d’un premier film marquant. Mais pourquoi faire une suite quasiment 10ans après si ce n’est que pour exploiter ce trésor à peine enterré me diriez vous ? Et bien tout simplement qu’aucune suite n’était prévue à la base puisque Guillaume Canet associe le film à la mort de deux de ses amis dans des accidents de moto, l’un inspirant en partie le film, l’autre pendant la promotion du film. Il était donc difficile pour lui de s’y replonger dans les années qui ont suivie la sortie. Ce n’est que quelques années plus tard, en revoyant le film que Guillaume Canet, alors apaisé s’est pris d’envie de replonger dans cette fameuse bande de potes qu’on aime tan et pour notre plus grand plaisir !

Ainsi est né Nous Finirons Ensemble ! Cette suite moins sombre et plus optimiste que son prédécesseur, parvient à nous émouvoir de manière tendre et efficace en gardant “l’amitié” au coeur de son ADN. Evidemment Guillaume Canet a évolué et sa bande de potes aussi, ainsi les les personnages vieillissent comme les acteurs et les sujets changent et gagnent en maturité. Si le film reste plus optimiste que Les Petits Mouchoirs, il y est abordé une multitudes de thèmes importants comme les responsabilités parentales et l’écologie. Des thème qui résonnent comme des questions personnelles, des sujets qu’on retrouve également dans Rock’n Roll (2017).

C’est sans doute ce qui fait du film une comédie dramatique tant appréciable. Très à l’aise dans le registre des histoires vécues, Guillaume Canet nous offre un voyage honnête et débordant de vie; un voyage plein de sincérité qui ne tombe pas dans la facilité. Le réalisateur sait de quoi il parle et touche des thèmes universel et émouvants.

Une authenticité qui se retrouve également dans le casting. Si Nous Finirons Ensemble démarre mollement avec un François Cluzet jouant le sexagénaire grognon de façon maladroite, il finit rapidement par nous convaincre avec un rythme exponentiel et toutes ces têtes d’affiche qui ne cessent de nous surprendre. Bien qu’ils soient potes dans la vrai vie, on ressent comme une force de groupe puissante de sincérité. Une force qu’on avait aussi dans le précédant film, une force qui réapparaît quand la caméra balaye doucement cette maison du Cap Feret. Rien n’a changé depuis 10ans! Tout est pareil sauf José Garcia, qui se joint au casting pour incarner Alain. Un nouveau personnage qu’on n’aperçoit finalement que trop peu. Sans doute puisque une présence plus importante aurait rendu le dénouement trop prévisible. Clémentine Baert (Renaissance de Christian Volckman, Submergence de Wim Wenders) se joint également au groupe comme si elle était déjà là y a 10ans avec une grande facilité.

Le film est une sorte de pêle-mêle de gags et de sincérité qui vient placer cette amitié au coeur d’une comédie dramatique qui sait jouer sur tous ses codes. Un mélange d’ancien et de nouveau pour une suite à la hauteur comme on en a rarement l’occasion de voir au cinéma. Le film de Guillaume Canet donne ses lettres de noblesses à la comédie dramatique et s’approche comme peu de films savent le faire, d’une réalité commune à tous.

Nous finirons ensemble certes, mais l’on espère que ce n’est pas fini !

Film vu dans le cadre du club 300 Allociné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.