[Avis] Sonic, le film étonnamment fun !

Sonic (Ben Schwartz) in SONIC THE HEDGEHOG from Paramount Pictures and Sega. Photo Credit: Courtesy Paramount Pictures and Sega of America.

Sonic, le film
Réalisé par Jeff Fowler
Avec : Ben Schwartz, James Marsden, Jim Carrey, Tika Sumpter
Date de Sortie : 12 Février 2020
Durée : 1h 39min

Synopsis :

L’histoire du hérisson bleu le plus rapide du monde qui arrive sur Terre, sa nouvelle maison. Sonic et son nouveau meilleur ami Tomfont équipe pour sauver la planète du diabolique Dr. Robotnikbien déterminé à régner sur le monde entier.

3

L’idée de faire un film sur le jeux culte Sonic nous effraie tous ! Pourtant le personnage qui compte une bonne trentaine d’apparitions dans des séries d’animation et jeux vidéo devait forcément y passer ! Quasiment 30ans après sa création, le hérisson bleu comme il aime s’appeler prend d’assaut nos salles obscures ! Mais détromper vous le film n’est pas mauvais, il est à l’image d’un Détective Pikachu étonnant, une bonne plongée dans l’univers du jeu.

C’était pourtant pas très bien parti pour le hérisson le plus rapide de Sega et sa désastreuse première bande annonce. Mais la production a été intelligente et, chose rare, a écouté les fans et a du revoir le visuel numérique de Sonic jugé trop humanoïde par les fans. Un film qui écoute ses fans ça fait plaisir ! On partait donc sur une bonne note mais on va pas se mentir les (nouvelles) bandes annonces et l’idée elle même du film ne donnait pas vraiment envie d’en voir plus.

Pourtant le réalisateur Jeff Fowler dont c’est le premier long métrage surprend. Celui qui aux côtés de Tim Miller (Terminator: Dark Fate, Deadpool) a été nommé à l’oscar du meilleur court métrage d’animation pour Gopher Broke entre enfin dans la cours des grands ! Et pas des moindres puisqu’il prend la tête d’une nouvelle tentative de licence chez la Paramount. Qui après avoir essayé de relancer les Tortues Ninja sous la direction de Jonathan Liebesman & Dave Green avec des visuels désastreux mi-homme mi lézards mutants, continue du côté de la pop culture et s’offre le personnage Sega tant apprécié.

Sonic (Ben Schwartz) & Tom Wachowski (James Marsden)

Mais contrairement à ses amies les tortues, Sonic parvient à un résultat plus qu’acceptable, un divertissement familiale qui se tient parfaitement. Et une grande partie de cette réussite Sonic le doit à son méchant et bad-guy attitré interprété par le « Splleeeeennndide » Jim Carrey ! Il incarne ici Dr Robotnik alias Eggman le grand méchant un peu fou à l’image de l’acteur. Son humour est bien traité, et l’univers du hérisson bleu parfaitement retranscrit et expliqué.

Il en est d’ailleurs l’autre réussite du film avec son acolyte Tom Wachowski ( James Marsden). Un duo qui fonctionne et qui met en avant le côté sentimental de la petite bête, le côté qu’on ne voit pas forcément dans les jeux vidéos et les séries. Une liberté que ce sont pris les scénaristes et le réalisateur qui permet de mieux l’ancrer à notre réalité. Ainsi Sonic découvre le monde comme un enfant. On aime son humour, son peps et son innocence. Tout comme la B.O. qui l’accompagne, quelques tubes comme Don’t Stop Me Now de Queen et la musique bien qu’oubliable de Junkie XL (d’ailleurs crédité en tant que Tom Holkenborg) suffisent pour nous plonger dans l’ambiance. Cependant une chose est sûre, on aime pas sa voix française ! C’est Ben Schwartz (Parks and Recreation) qui s’est occupé de faire la voix du personnage en langue originale. Une réussite, pas comme les seconds rôles incarnés par Tika Sumpter & Neal McDonough pour ne citer qu’eux. Inutiles.

On reste cependant convaincu par le personnage de Natasha Rothwell, la belle soeur de Tom Wachowski (James Marsden)

Jim Carrey est Dr Robotnik

Produit par Tim Miller le film n’a pas la prétention d’être l’égal d’un Nolan ou d’un Denis Villeneuve mais celle d’être un bon divertissement familial, qui malgré pas mal de facilités s’ancre dans un univers cohérent et fidèle, celui de Sonic. Les premières secondes et la présentation du logo SEGA vont d’ailleurs vous rappeler les jeux de votre enfance pour les moins jeunes. Pour les autres, laissez vous guider dans l’aventure du hérisson bleu !

Ps: Restez bien pendant le générique il se peut qu’un ami de Sonic fasse son apparition pour une potentiel suite !

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !