[AVIS] The Owners, savoureusement British !

The Owners
Réalisé par : Julius Berg
Avec : Maisie Williams, Sylvester McCoy, Rita Tushingham, Jake Curran
Date de Sortie : Prochainement
Durée : 1h 32min

Synopsis :

Une jeune femme se retrouve au milieu d’une situation qui la dépasse après que son petit ami et le meilleur copain de ce dernier aient décidé de cambrioler une maison. Quand les propriétaires âgés de la villa reviennent plus tôt que prévu, les jeunes voleurs se livrent au jeu de chat et de souris car le couple semble moins gentil qu’il n’y paraît…

Affiche du film The Owners

3.5

Première séance de notre programme pour cette 26e édition de l’Etrange Festival, The Owners est l’adaptation très libre du roman graphique Une Nuit de Pleine Lune de Herrmann et Yves H. aux éditions glénat. Un film qui nous tenait à cœur de découvrir puisqu’on retrouve au casting Maisie Williams (Game of Thrones) qui ne cesse de nous impressionner mais aussi puisque The Owners est réalisé par un Français habitué des séries au fort potentiel. Julius Berg réalisateur d’épisodes de séries comme La Forêt, Osmosis ou encore Falco réalise ici son premier long métrage et qui plus est en anglais ! Un film qu’il n’imaginait pas ailleurs qu’en Angleterre, dans ses terres aux bâtiments briques et au climat grisâtre. Un film qu’il aurait d’ailleurs eu du mal à produire en France connaissant la passion du CNC pour les films de Genre.

Mais c’est tout à l’honneur du film et après l’avoir vu on n’imaginerait pas The Owners ailleurs qu’en Angleterre. Ses personnages, son lieu, son humour noir, tout résonne ici comme un film aux codes british ! Une ré-interprétation du scénariste Geoff Cox (High Life) s’est d’ailleurs imposée pour transposer le scénario de Mathieu Gompel et Julius Berg dans les codes britannique au lieu d’en faire une simple traduction. Et ça se ressent.

Image du film The Owners

Le film se passe intégralement en huis clos et n’est pas sans rappeler l’excellent Don’t Breathe de Fede Alvarez où une bande de jeunes cambrioleurs se retrouvent prisonnier de la maison qu’ils cambriolent. Mais The Owners sait se démarquer et cette touche British tant appréciée apporte au film un roller coaster permanent entre tension et humour noir des plus appréciables. Même si certains éléments sont prévisibles d’autres vont vous étonner jusqu’à la fin.

Une tension maîtrisée qui fonctionne aussi grâce au casting impeccable mené par une Maisie Williams enragée qui continue son chemin loin de Game of Thrones. L’actrice récemment à l’affiche du film Les Nouveaux Mutants surprend de rôles en rôles et s’impose comme une actrice à suivre. Elle fait face ici à d’excellents second rôles, que ce soit la bande de jeunes (Jake Curran, Andrew Ellis et Ian Kenny) ou Sylvester McCoy (Docteur Who, Le Hobbit) & Rita Tushingham qui incarnent les propriétaires. Un jeu à double personnalité intéressant qui contribue à la tension du film et qui n’offre aucun temps mort.

Humour noir, tension permanente et surprises sont au rendez vous pour un film sans grande prétention qui a largement sa place en compétition de l’étrange Festival. Un premier long métrage British réussi pour Julius Berg, qu’on espère retrouver bientôt derrière la camera pour nous surprendre encore un peu plus.

Tous nos avis sont à retrouver sur Vodkaster !